Éric Salvail vend Salvail & Co

C'était l'inquiétude de beaucoup de gens depuis l'annonce fracassante des allégations de harcèlement sexuel qui pèsent contre Éric Salvail, mercredi dernier. Qu'allait-il advenir des employés de l'émission quotidienne En mode Salvail, après son retrait précipité des ondes et du web? On apprenait finalement hier soir, dans un article du chroniqueur Richard Therrien paru dans Le Soleil, que la production avait remercié les employés de la quotidienne pour de bon :

« Je ne passerai pas par quatre chemins pour vous expliquer la situation, nous nous voyons dans l'obligation d'annuler complètement la production En mode Salvail. Nous vous avisons donc, par la présente, que nous n'aurons plus besoin de vos services pour cette production », a pu lire l'équipe dans un communiqué que leur a fait parvenir Justine Archambault, la directrice de production d'En mode Salvail.

Le poste d'Éric Salvail à la barre du talk-show quotidien sur les ondes de V demeure vacant, presque une semaine exactement depuis la parution de l'enquête qui aurait exposé ses inconduites sexuelles. Lundi, le Groupe V Média ainsi que Radio-Canada ont rompu officiellement leurs liens professionnels avec Salvail & Co. On apprenait ensuite sur TVA Nouvelles que trois plaintes avaient été formellement déposées au Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM) contre l'animateur.

Cet après-midi, La Presse a annoncé qu'Éric Salvail avait vendu tout ses actifs de Salvail & Co à Media Ranch, une entreprise chapeautée par Sophie Ferron. La compagnie de l'animateur et producteur tombé pour inconduite sexuelle n'existe donc plus et toutes ses propriétés (notamment Maripier!Coup de foudre et Les Échangistes) sont transférées à son acheteur, leur permettant de survivre dans notre paysage télévisuel. Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé.

Beaucoup se sont questionnés à savoir si Julie Snyder reprendrait la barre d'un talk-show quotidien sur les ondes de V, pour palier au manque laissé par le départ du producteur. La démone a toutefois été catégorique sur le fait que cela ne se produirait pas. « D’abord, je n’ai jamais été approchée et je n’ai eu aucune discussion avec V à ce sujet. Ma priorité présentement, c’est de livrer ce que j’ai à livrer. Pour faire un talk-show quotidien, il faut avoir l’esprit tranquille et, pour l’instant, je n’ai pas l’esprit tranquille avec tout ce qui se passe », a-t-elle confié à Hugo Dumas dans un article de La Presse.

Hier après-midi, on apprenait que Julie Snyder portait plainte contre Gilbert Rozon pour une agression sexuelle qui se serait produite dans les années 90.

 

À lire aussi : 

Sophie Prégent promet des mesures contre le harcèlement à l’UDA

Affaires Rozon/Salvail: Il n’est jamais trop tard pour dénoncer

Sophie Durocher envoie une flèche à Pénélope McQuade

Crédit photo : Karine Paradis

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES