Depuis l'annonce du gouvernement provincial qui interdit les regroupements intérieurs de plus de 250 personnes, en plus de toutes les autres mesures préventives pour éviter la propagation de la COVID-19, de nombreuses industries ont été touchées, notamment le milieu culturel. En effet, la liste d'événements, de festivals et de spectacles annulés ne fait que s'allonger avec le temps.

Mike Ward a voulu témoigner de la situation de son point de vue d'humoriste. Comme beaucoup de ses collègues, la tournée de son one-man-show Noir est suspendue. « J’ai l’impression qu’on va être plusieurs mois sans être capable faire de spectacles. Pour bien des humoristes, ça veut dire plusieurs mois sans aucun revenu », a-t-il d'abord écrit sur sa page Facebook.

Reste que Mike Ward a toujours son podcast Sous Écoute qui lui permet de s'assurer un revenu stable. Une chance qu'il est bien conscient d'avoir : « Grâce à mon podcast et la façon que j’ai réussi à le monétiser, je suis un des chanceux qui ne sera pas ruiné financièrement par la COVID-19. J’ai travaillé fort pour bâtir ce que j’ai, mais je me trouve chanceux pareil, chanceux d’être payé pour faire ce que j’aime même en temps de crise. Mais c’est pas tout le monde qui a la même chance. J’en suis conscient. »

À titre de rappel, Sous Écoute est un podcast où deux humoristes par semaine sont invités au Bordel Comédie Club pour discuter avec Mike Ward de tout et de rien. Cette initiative de Mike Ward a permis à de nombreux humoristes de la relève de se faire connaître par le public.

Toujours dans cette pensée, Mike Ward a choisi d'offrir une part de son cachet de podcast pour soutenir les siens durant ces temps incertains.

« J’ai décidé de donner mon revenu publicitaire YouTube à des humoristes moins fortunés. D’offrir des bourses. Chaque semaine, je vais remettre mille dollars à un ou une humoriste pour alléger (un peu) le stress dans leur vie. J’vais faire ça le temps de la crise, peu importe la durée », a-t-il déclaré, avant d'ajouter qu'il posait ce geste pour envoyer un message clair, soit qu'il faut se soutenir quand les temps sont difficiles.

Il invite donc les gens à visionner les épisodes de Sous Écoute sans passer la publicité.

Pour le reste, l'humoriste prévoit faire des vidéos en direct de chez lui qui seront gratuits, en plus d'un « after show » qui sera disponible pour les membres Patreon.

En bref, qu'on aime ou qu'on n'aime pas l'humoriste à l'humour abrasif, on ne peut que le saluer pour sa générosité.

Par ailleurs, Mike Ward n'a toujours pas mentionné si l'édition de Sous Écoute au Centre Bell le 18 juillet prochain serait annulée ou reportée. On imagine bien que lui et son équipe suivent l'évolution de la situation de près.

Plus de contenu