Mario Pelchat se fâche encore contre l'ADISQ (et Hubert Lenoir)

Crédit photo: Serge Cloutier

Après le Gala de l'ADISQ l'an dernier, Mario Pelchat était en beau fusil de ne pas avoir vu 2Frères repartir avec le Félix de Groupe ou duo de l'année. Voilà qu'il remet ça pour les 40 ans de la cérémonie, qui a eu lieu dimanche soir, cette fois en se choquant que Guylaine Tanguay n'ait pas remporté le prix d'Interprète féminine de l'année, peu de temps après que la chanteuse ait fait part de sa déception de ne pas avoir mis la main sur le trophée.

C'est en entrevue à l'émission Style Libre sur ICI Première qu'il a fait sortir le méchant : « Je la comprends d'être déçue, c'est elle qui méritait ça. Je pense pas que c'est le country qui, nécessairement, puisse déranger l'académie. Je pense plutôt que c'est ce qui est populaire qui dérange l'académie. Je l'ai toujours dit : y'a juste ici qu'on voit ça. En France, quand on va dans un gala, ceux qui gagnent des trophées sont ceux qu'on connaît, ceux qui ont joué abondamment à la radio, ceux qui ont vendu des disques. Ce sont les artistes qui ont eu du succès durant l'année et que tout le monde connaît. Aux États-Unis, pareil ».

Pourtant, Hubert Lenoir, qui connaît un succès tant populaire que critique, ne fait pas partie de ces artistes méritants, selon l'interprète de Pleurs sous la pluie : « Ce sont ceux qu'on ne connaît pas, qui sont les plus marginaux, les plus excentriques, c'est ceux qui font parler d'eux par toutes sortes d'accoutrements. Ça ne représente pas la musique. Oui, je suis d'accord que ça prend de la diversité; oui, je suis d'accord qu'Hubert Lenoir a du talent, que son excentricité dérange, mais que quelque part, ça a sa place. Mais ça a pas sa place quand tu rentres ton Félix à l'intérieur de ta gorge pour essayer de te faire vomir. Quand tu sais que le Félix en question, c'est Félix Leclerc, un homme de classe, un homme respectueux, qui aurait eu au moins la décence... il aurait su comment remercier le public. Quand tu n'es même plus capable de t'adresser aux gens et que tu leur manques de respect, ça, pour moi, ça n'a pas sa place. »

Reste à voir si l'Interprète féminine de l'année, Klô Pelgag, répondra à son tour... Et s'il vous plaît, donnez un poste à l'académie à Mario Pelchat pour qu'il soit enfin d'accord avec les remises de prix!

 

À lire aussi :

Le tapis rouge du Gala de l'ADISQ 2018 en vidéo!

5 moments marquants du Gala de l'ADISQ 2018

Tous les looks du 40e Gala de L'ADISQ

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES