Le Dr Arruda, très émotif, s'excuse après les critiques de son clip avec Rod le Stod

Crédit photo: Capture d'écran

Depuis près de deux mois, le Dr Horacio Arruda est à la télévision tous les jours aux côtés de membres du gouvernement québécois. Sa présence et ses commentaires souvent sympathiques lui ont rapidement conféré un statut de vedette, avec toute la présence médiatique que ça implique. C'est pas mêlant, de La soirée est (encore) jeune au SHOW-rona virus, tout le monde se l'arrache.

Le dernier à avoir surfé sur la popularité du directeur national de la santé publique est Rod le Stod, qui l'a mis en vedette dans son clip Oragio, dans lequel on peut les voir tous les deux faire une chorégraphie. Si la vidéo a généré un gros buzz lundi, elle s'est aussi attiré plusieurs critiques, à l'heure où la COVID-19 continue de faire des ravages.

En effet, le rappeur avait indiqué que tous les profits de la vente de la chanson seraient remis au Refuge des jeunes de Montréal. Or, l'organisme n'a jamais été contacté pour accepter cette association et n'est pas du tout à l'aise de se retrouver ainsi lié au clip alors que la situation actuelle est tout sauf amusante.

Sur Facebook, la directrice générale du Refuge, France Labelle, a indiqué : « Selon nous, le temps de diffuser cette vidéo n’est pas encore venu. En raison du malaise que nous éprouvons et en soutien aux personnes touchées de près par cette situation de crise, dont des personnes en situation d’itinérance, nous préférons nous en dissocier. Nous reconnaissons toutefois les bonnes intentions de cette initiative. »

Dan Bigras, porte-parole de l'organisme depuis plus de 25 ans, a également réagi au clip. « Pour moi, notre bon docteur Horacio peut danser tout ce qu'il veut, ça me fait plaisir. Mais quand on associe le nom du Refuge des jeunes comme crédibilité, la moindre des choses serait d'appeler au Refuge », a-t-il écrit sur Twitter. 

Durant le point de presse de mardi, le Dr Horacio Arruda a réagi à la controverse avec beaucoup d'émotions. « Je peux vous dire chaque nuit, à deux heures du matin, je regarde les décès et j’ai le cœur qui me tourne. Ça n’a jamais été mon intention de blesser qui ce soit. Et j’ai compris que plus jamais je n’utiliserai les réseaux sociaux dans ce contexte-là », a-t-il déclaré.

De son côté, Rod le Stod assume son erreur et cherche une façon d'honorer sa promesse en versant les profits à un autre organisme, comme il l'a expliqué sur Facebook ce mardi.

Par ailleurs, d'autres personnalités publiques ont aussi plutôt mal pris la vidéo. C'est le cas entre autres de Partick Lagacé, qui a écrit sur Twitter : « On va me traiter de rabat-joie, mais je l'assume : 142 morts, hier. Que le directeur de la Santé publique danse, c'est indécent. »

Notez que cet article a été mis à jour suite aux excuses du Dr Horacio Arruda.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES