Skip to content
Benoît Gagnon se confie sur Big Brother et ses projets d'avenir
Crédit: Noovo, BBC

HollywoodPQ a eu la chance de s'entretenir avec le deuxième évincé de la télé-réalité Big Brother Célébrités, Benoît Gagnon!

HPQ: Pourquoi avoir accepté de faire Big Brother?

Benoît Gagnon: «Ah, c'est une bonne question, c'est drôle! On m'en avait parlé saison un, saison deux, et je pense que je n'étais pas prêt à ce moment-là (...) Cette année, quand l'invitation est arrivée, à ma grande surprise, je pouvais déplacer certains trucs. Je pouvais arranger mon horaire en conséquence et comme je suis un gars de défi, comme j'avais vu la saison un et la saison deux je me suis dit: Pourquoi pas l'essayer, pourquoi cette année je me gâte pas? (...)»

HPQ: C'est quoi le meilleur conseil qu'on t'avait donné avant de partir?

BG: «On m'avait dit de ne pas faire confiance à personne, ce que j'ai fait, à part avec Alex qui est un ami perso! Moi j'avais dit à Nathalie, ma conjointe: Je veux rester moi-même, je ne veux pas commencer à changer parce que c'est un show de télé (...)! Elle m'avait dit: Ce que j'aime du fait que tu entres là, c'est que les gens voient l'animateur tous les jours, ils l'entendent à la radio, ils l'ont vu à la télé (...) tu es là pour mettre les autres en valeur tout le temps (...) dans un truc comme Big Brother (...) tu baisses ta garde et tu deviens vraiment toi, ta personnalité à toi (...) les gens ne connaissent pas beaucoup cette version-là de toi (...) Je pense qu'elle avait raison, je pense que les gens ont apprécié, sans prétention aucune, comment je suis (...)»

HPQ: Est-ce qu'on peut dire que l'image qui a été projetée de toi à la télévision démontre le vrai Benoît Gagnon?

BG: «Ah bien oui! On ne l'a pas vu beaucoup, mais je faisais à souper presque tous les soirs, Korine et moi on était en charge de la liste d'épicerie avec les 8444 demandes de tout le monde, sans gluten, pas de lactose, produits laitiers (...) quinoa, je n'ai jamais acheté autant de tofu de toute ma vie! Juste faire la liste d'épicerie, ça prenait comme cinq heures (...) C'était le bordel total. Autant des fois je trouvais ça exagéré, mais autant à Big Brother tout peut devenir une raison pour te sacrer dehors (...) je prenais toutes les demandes de tout le monde! À la fin, Korine et moi on s'arrachait les cheveux de sur la tête (...)!»

HPQ: Tu as eu toi-même une deuxième chance (...) que penses-tu des deuxièmes chances?

BG: J'adore les deuxièmes chances, je l'ai fait avec Jérémy mon vote a été pour lui la première semaine parce qu'il a réalisé dans la maison que ça n'avait pas été apprécié le fait qu'il rentre avec les coudes dans les airs (...) moi j'en ai eu une donc j'étais super content! (...) Est arrivé le défi des mini-canettes (...) mon chum Martin m'a battu cette journée-là. Il a été meilleur et il méritait la victoire, je lui dis bravo (...)»

HPQ: On peut dire que c'est un des talents cachés de Martin, de manier l'objet miniature (...)?

BG: «Attends, il n'y pas juste ça! Est-ce que tu savais que Martin fait la split? Martin est le gars le plus flexible dans la maison. Martin, je pense qu'il est allé au gym deux fois et si tu fais le total des deux fois il est peut-être resté quatre minutes! (...) il fait la split, il attend son truc au micro-ondes qui est dans le grand meuble de l'îlot, il se met (...) presque en petit bonhomme en équilibre (...) c'est extraordinaire! Il ne faut pas le sous-estimer, c'est d'abord et avant tout un gars tellement fin, avec le coeur gros comme ça! J'étais surpris qu'il accepte le défi parce que moi je l'avais entendu dans la dernière semaine où il disait: Je m'ennuie de ma gang, je m'ennuie de ma belle Marie (...) J'ai le gout d'aller prendre un café avec ma blonde, aller souper au restaurant avec mes gars (...) On m'a dit aussi que dans la semaine où j'étais parti, il s'ennuyait encore aussi beaucoup, qu'il avait hâte de partir, qu'il se remettait en question (...)»

HPQ: Tu vas faire un grand retour à ta vie, je ne dirais pas normale, mais ta vie d'avant, quels sont les projets qui s'en viennent pour toi?

BG: «Moi, j'ai toujours dit que je voulais faire un grand retour à la télévision! Ce que je lis, c'est que les gens aimeraient vraiment que je le fasse (...) De travailler avec des gens que j'aime, pour qui j'ai beaucoup de respect sur un projet vraiment le fun, la réponse va être oui tout de suite (...)! Je suis dû pour un gros show de télé, revenir en force et avoir quelque chose de le fun (...) J'avais 3000 courriels, j'ai un peu de retard à reprendre, mais j'ai vu des textos le fun de gens qui m'ont dit: tu iras voir tes courriels, on t'a écrit quelque chose (...)»

HPQ: Je dis ça comme ça, mais animer OD est-ce que ça pourrait être un projet?

BG: «Est-ce qu'ils font un OD avec des gens un peu plus vieux? (rires) Si jamais ça arrive je vais écouter avec grand plaisir, je pense que je serais capable de le faire, je pense que je serais heureux (...) c'est le genre de choses que je pourrais faire (...) C'est une bonne question, et c'est le genre de trucs auxquels je vais aimer réfléchir dans les prochaines semaines si on m'offre des choses comme ça!»

On remercie Benoît Gagnon, et on lui souhaite de réaliser tous ses futurs projets et d'avoir du succès dans ce qu'il entreprendra!

Plus de contenu