Pourquoi je suis mal à l'aise quand Lysandre Nadeau fait la promotion d’interventions esthétiques, par Karine St-Michel

Crédit photo: Juliette Clémentine via Instagram Karine St-Michel / Phil Burke via Instagram Lysandre Nadeau

Lysandre Nadeau a parlé dernièrement dans ses stories Instagram qu’elle ira se faire faire des Sculptra Butt Injections pour arrondir et grossir ses fesses. Elle n’a pas parlé de complexe ou de fixation malsaine sur cette partie de son corps, simplement d’un désir de faire cette intervention.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Un AUTRE souvenir du Vietnam, pendant que je profite de ma famille en Gaspésie. ✨

Une publication partagée par Lysandre Nadeau (@lysandrenadeau) le

Il y a une différence entre le faire et en faire la publicité. Le focus de la jeune génération est beaucoup plus axé sur le physique qu’il l’était avant, je trouve. C’est déjà très difficile de se bâtir une estime personnelle dans un monde où tout tourne autour de l’apparence. Ne devrait-on pas faire attention à ce que l’on partage sur nos réseaux sociaux? Avec une audience composée en majorité d’adolescents et de jeunes adultes, il faut être conscients de l’impact négatif de ce que l’on publie sur nos plateformes.

Je trouve que c’est malsain de partager ou de faire de la publicité pour une intervention esthétique lorsque l’on est une personnalité publique, particulièrement un influenceur. Les jeunes se sentent super proches de nous et veulent nous ressembler. Le fait de partager ce genre de chose peut faire en sorte que des jeunes vont se mettre à complexer sur une partie de leur corps sur laquelle ils n’avaient jamais complexé. Ils sont déjà vulnérables et ne sont pas assez informés pour faire la différence et comprendre que le fait de bâtir une confiance en soi d’abord est primordial.

Je suis la première à me prononcer contre les interventions esthétiques (même si j’y ai eu recours). Je suis pour les traitements esthétiques qui ne nécessitent pas de faire entrer un élément étranger dans le corps. Mais je suis contre les chirurgies esthétiques et les injections, en général. Cependant, dans le cas d’un accident, d’une reconstruction à la suite d’une grande perte de poids, d’une maladie ou d’un problème de santé, je suis pour. Pourtant, je partage mes séances de slimwave (pour maigrir) et mes traitements esthétiques (faciaux, etc.).

Le fait d’en voir constamment sur les réseaux sociaux me donne envie d’y avoir recours constamment. J’ai 24 ans, j’ai fait un immense travail de valorisation de moi-même autre que mon apparence physique, je suis informée sur le sujet et je comprends l’implication. J’ai quand même envie d’y avoir recours pour me sentir plus belle dans mon corps. Je n’arrive pas à imaginer une jeune fille, qui découvre son identité et qui commence à apprendre à s’aimer comme elle est, être exposée aux interventions esthétiques quotidiennement ainsi.

Elle est où la limite? La nuance? Comment fait-on pour différencier les interventions esthétiques et la simple utilisation de produits ou de techniques de beauté? Comment faire la ligne entre les gens qui le font pour le plaisir et ceux qui ont réellement un problème? Sincèrement, j’ai de la difficulté à y répondre. J’aimerais être capable de trouver cela sain d’avoir recours à des interventions esthétiques, mais, profondément, je ressens qu’il y a quelque chose de toxique avec cette mode d’exposer au monde ce que l’on veut modifier sur nous.

J’adore Lysandre et je trouve que son honnêteté et sa transparence sur ses réseaux sociaux sont magnifiques. Je considère qu’elle est une belle inspiration pour les jeunes sur plusieurs points très importants, même si nous n'avons pas la même vision sur la question des interventions esthétique.

Et vous, vous en pensez quoi?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES