Maripier Morin répond à ses détracteurs

Crédit photo: Serge Cloutier

Depuis son entrée fracassante dans le milieu culturel québécois avec Occupation Double en 2006, Maripier Morin ne cesse d'étonner et d'éblouir. Mais malgré les nombreux fans qui se sont reconnus dans son parcours atypique et sa détermination, l'animatrice compte également un bon nombre de détracteurs, parmi eux des gens qui ne désirent rien de moins que de la voir échouer à chacun de ses nouveaux projets. La sortie imminente de La chute de l'empire américain le 28 juin est attendue de pied ferme, à la fois par ceux qui l'aiment que ceux qui la détestent, afin de pouvoir juger de sa première expérience au cinéma.

De passage sur le plateau du Beau dimanche hier soir, la femme d'affaires a avoué que cette pression ne lui était pas inconnue et qu'au contraire, elle fait plutôt partie intégrante de son parcours :

« Je pense qu’il y en a quelques-uns qui auraient préféré que je me plante. C’est comme ça. Guy A m’avait dit en entrevue à Tout le monde en parle il y a quelques années que je polarisais. Je pense que c’est encore le cas aujourd’hui et je pense que ça va être le cas toute ma carrière. »

Chose certaine, les commentaires négatifs comme les positifs, Maripier les voit, mais elle affirme dans la même entrevue être une juge assez juste de son propre travail. Que les haters se le tiennent pour dit, elle saura se critiquer plus rapidement encore qu'ils ne le feront jamais!

« Je pense qu’il y a une partie de ma personnalité ou de mon parcours qui dérange. Ça ce n’est pas une chose sur laquelle moi j’ai du contrôle et ce n’est pas quelque chose que j’ai le goût de gérer. Je pense que les gens qui m’aiment m’aiment beaucoup et que ceux qui ne m’aiment pas se trouvent des raisons pour ne pas m’aimer. Après ça, est-ce que ça m’empêche de dormir la nuit? Non. »

L'animatrice, qui renouvellera ses vœux cet été avec son amoureux Brandon Prust, a également précisé son invitation ouverte qui aurait apparemment été mal interprétée par des médias trop enthousiastes (coupables!) Les portes seront effectivement ouvertes, mais il s'agit davantage d'une invitation étendue aux habitants de Pohénégamook, que sa famille et elle connaissent depuis belle lurette. Ouf! Souhaitons que l'émeute soit maintenant évitée!

 

À lire aussi :

Un appel au boycott est lancé contre Kat Von D

Une actrice de Hunger Games fait son coming-out officiel en tant qu’homosexuelle

France Castel a vécu la pire journée de sa carrière dans Quand l’amour se creuse un trou

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES