Ça brasse pour Kat Von D depuis quelques jours! En effet, l'artiste et femme d'affaires a suscité une vague de colère chez ses fans en affirmant qu'elle refusait de faire vacciner son enfant à naître. Rappelons qu'elle a récemment annoncé qu'elle et son mari, l’artiste Rafael Reyes alias Leafar Seyer, attendent présentement la visite de la cigogne qui leur promet un petit garçon d'ici les prochains mois.

Ainsi, dans une longue publication sur sa page Facebook, Kat Von D a témoigné de ses choix de vie "hors normes" et des réactions qu'ils suscitent. Elle a notamment souligné le fait qu'elle compte avoir un accouchement naturel à la maison en compagnie d'une sage-femme et d'une doula puis ajoute que son enfant suivra, tout comme elle et son mari, une diète végétalienne.

C'est toutefois la suite de la publication qui a soulevé un tollé alors que Kat Von D annonce qu'elle refuse de faire vacciner le petit garçon qui viendra bientôt agrandir la famille et qu'elle aimerait que ses choix soient respectés.

Cette déclaration a grandement déçu ses fans. Ils ont ainsi été très nombreux à souligner que la décision de ne pas faire vacciner un enfant n'est pas uniquement un choix personnel puisque la santé de tous est alors compromise. En effet, faire vacciner le plus de personnes possible à l'intérieur d'une même communauté permet de protéger toutes celles qui n'ont pas la possibilité d'être ainsi immunisées, comme les nouveau-nés, par exemple.

Suivant cette annonce controversée, le #BoycottKatVonD est rapidement apparu sur Twitter et a gagné en popularité au cours des derniers jours, lançant un appel au boycott contre sa très populaire ligne de cosmétiques offerte chez Sephora.

Une ancienne adepte de la collection a d'ailleurs décidé de plutôt investir son argent pour une bonne cause en faisant un don à Gavi, une alliance qui oeuvre à augmenter l'accès aux vaccins dans le tiers monde. Le montant du don est symbolique puisqu'il représente le prix du eye-liner Kat Von D Beauty qu'elle n'achètera plus!

Aux dernières nouvelles, l'artiste tatouée continuait de revendiquer son droit de ne pas faire confiance aux compagnies pharmaceutiques. La situation a tellement dégénéré que certains internautes ont souhaité la mort de son enfant, qui n'est pas encore né, rappelons-le!

Difficile de prévoir la suite, mais espérons que la poussière retombe et que tous les bébés du monde soient vivants et en bonne santé!


À lire aussi:

Le Pharmachien sème la controverse avec son nouveau livre

José Gaudet au centre d'une controverse pour des propos racistes

Louis Morissette ne veut plus susciter la controverse

Page d'accueil