Le mois d'avril s'est trouvé à être très mouvementé pour Lucie Laurier, qui fait beaucoup réagir dernièrement après que celle-ci ait donné une opinion controversée sur la vaccination contre la COVID-19. Alors qu'elle annonçait à la fin du même mois se séparer de son agence artistique afin de ne pas « l'impliquer davantage dans cette polémique ou risquer de nuire à [ses] collègues », la comédienne s'est vue bloquée par diverses plateformes sociales.

En effet, ce week-end, celle dont on a découvert la magnifique voix l'an dernier a partagé sur Twitter une capture d'écran d'un courriel de la part de Facebook où l'on pouvait lire : « Vous ne pouvez plus publier ou commenter pendant 24 heures. Vous avez précédemment publié du contenu qui va à l'encontre de nos standards dans la communauté. Cette publication va à l'encontre de nos règles en matière de harcèlement et d'intimidation. [...] Nous avons mis ces standards en place parce que nous voulons que tous les utilisateurs de Facebook se sentent respectés et bienvenus. »

Quelques minutes plus tard, elle affirmait sur le même réseau social que l'on censurait certains de ses tweets : « On masque certaines de mes réponses depuis hier. On ne voit plus mes nouveaux tweets. »

On dirait bien que certains ont voulu signaler leur mécontentement quant aux opinions de la belle... Il faut dire que les théories du complot sont particulièrement mal vues en cette période de pandémie.

Plus de contenu