Jay Du Temple : « Je baigne dans le bonheur! »

Crédit photo: Serge Cloutier

HollywoodPQ est fier d'être le partenaire média officiel d'Occupation Double à Bali. En cette 11e saison de la populaire téléréalité, on vous invite à nous suivre pour découvrir toutes sortes d'exclusivités. Entre autres, chaque semaine, on a la chance de jaser avec l'animateur, Jay Du Temple, qui a toujours plein de choses à nous dire sur les candidats et candidates, mais aussi sur son nouveau rôle.

On parle beaucoup ici de l'alerte d'éruption d'un volcan à Bali. La production n'est pas menacée? 

Pas du tout, c’est d’ailleurs une priorité pour nous. On est à une soixantaine de kilomètres du volcan, donc tout le monde est en sécurité ici, le plaisir continue. Évidemment, les familles des participants ont été rassurées. Il y a une équipe ici qui travaille et s'assure que tout le monde soit en sécurité, qui communique avec les personnes nécessaires sur place pour être au courant des développement et prévoir certains plans.

Et les candidats ne sont pas au courant, histoire de ne pas les stresser avec ça pendant l'aventure?

Exactement. Évidemment, on prendra aucun risque, donc à la seconde où la sécurité est menacée, ils vont être mis au courant et seront informés du plan pour la suite des choses, mais pour l'instant l'heure est à la fête.

C'est ta première expérience pour l'animation d'une grosse émission comme celle-ci. Maintenant que tu as les deux pieds dedans, est-ce que ça t'effraie encore?

Le tapis rouge a été à mon avis une partie de plaisir, j'ai eu vraiment beaucoup de fun à tourner le tapis rouge. En plus, on tournait devant public, donc, étant humoriste, on dirait que je communiquais avec mon interlocuteur régulier. Je suis habitué de parler à un public, donc on dirait que j'étais dans mon élément, j'étais très très très heureux qu'on tourne le tapis rouge devant public. La période d'adaptation a vraiment plus eu lieu en arrivant à Bali parce que là c'était la première fois que je voyais mon vrai travail. T'sais, ça consiste en quoi, je fais des annonces dans les maisons, j'anime des jeux, le souper d'élimination et tout ça... Donc on dirait que je suis tout le temps en train d'expliquer les règlements d'un jeu de société. Au début, je me sentais comme ça pis maintenant que ça fait presque trois semaines que je le fais, je le fais déjà beaucoup mieux, je pense, et je souhaite m'améliorer tout au long de la saison, mais on dirait que là je me sens plus calme. Au début, j'étais un peu nerveux, mais je pense qu'on s'amuse et que ça va super bien. Je baigne dans le bonheur!

Tant mieux! As-tu un peu peur de comment le public va t'accueillir comme animateur, maintenant que tu gagnes en assurance?

Ben... oui, au sens où t'espères tout le temps, quand tu fais ce travail-là, que le plus de gens possible va apprécier ce que tu fais. Évidemment, je suis très conscient qu'en animant un si grand projet, je pourrai pas plaire à tout le monde ça c'est clair parce que je ne me suis jamais adressé à un aussi gros public. Mais c'est pas quelque chose qui me freine dans mon travail, c'est pas quelque chose auquel je pense à tous les jours. Moi, je suis moi-même et tant mieux si y'a des gens qui aiment ce que je fais pis ceux qui aiment pas ce que je fais, ben probablement qu'ils aimeraient pas mon spectacle d'humour anyway, donc je les forcerai pas à m'aimer. J'espère juste qu'ils vont apprécier nos participants pis le jeu.

Julie Snyder t'a quand même fait confiance, alors t'es en business!

C'est ce que ma mère dit!

La grosse inquiétude, c'était que les filles tripent plus sur toi que sur les gars. Est-ce que c'est le cas?

C'est vraiment vraiment pas le cas. Les garçons sont excessivement charmants, c'est des beaux jeunes hommes avec des belles personnalités, intéressés et intéressants. Donc non, les filles n'ont d'yeux que pour eux. Même que des fois, je rentre dans la maison pis les filles me parlent même pas, elles me voient pas. Je suis très transparent!

Si tu n’étais pas devenu une personnalité publique, crois-tu que tu aurais toi-même fait un bon candidat pour une émission comme Occupation Double?

Mon Dieu! Je pense pas que j'aurais été un bon candidat parce que j'ai de la misère à exprimer mes sentiments et je suis awkward un peu en date [rires]. Je suis bon dans le privé, mais dès que tu mets des caméras ou des gens alentour de moi je deviens... Je pense que mon travail fait en sorte que j'aurais pas pu faire ce genre d'émission là, mais quand je regarde la maison des gars, ça a l'air le fun faire ça. Pis moi, ce plaisir-là ça m'a donné le goût. Je me suis dit : « Câline, j'aurais peut-être aimé ça. »

 

Qu'est-ce qu'on devrait surveiller dans le premier épisode?

Mon jacket est assez beau là! [Rires] Non, non! Les participants, les garçons, vous les avez pas vus encore. Faut regarder comment ils se présentent, y'en a des excellents, alors faut vraiment les regarder. Après ça, c'est vraiment génial la première activité, c'est magnifique l'entrée dans les maisons pis tout ça. Aussi, c'est la première fois qu'on les voit cohabiter et vivre les uns avec les autres, donc je pense que tout ça mérite d'être vu.

Certainement, on ne va pas manquer ça dimanche!

À 18h30, à V et sur la page Facebook de V!

 

À lire aussi:

Jay Du Temple a quelques idées pour Occupation Double

Découvrez Alexandra d’Occupation Double!

Découvrez Karine d’Occupation Double!

Crédit photo: Serge Cloutier

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES