Michael Che se demande ce qu'attend le gouvernement pour aider les démunis.

L'un des piliers de l'édition actuelle de Saturday Night Live, l'humoriste Michael Che, s'interroge sur l'inaction des divers paliers de gouvernement alors que les personnes vivant sous le seuil de la pauvreté souffrent, et en profite en attendant pour payer le loyer de plus de cent locataires d'un immeuble new-yorkais offrant des appartements publics, celui-là même où habitait sa regrettée grand-maman, décédée de la COVID-19 au début du mois d'avril.

Pour Che, il est « dingue » que les personnes qui vivent dans ce genre de développements soient encore tenues de payer leur mensualité en pleine période de pandémie, alors qu'aucun revenu n'est accessible.

« C'est dingue pour moi qu'on s'attende encore à ce que des résidents d'appartements publics paient leur loyer alors que tellement de New-Yorkais ne peuvent même pas travailler. Clairement, je ne peux pas offrir beaucoup d'aide par moi-même. Mais, dans l'esprit de ma regrettée grand-mère, je paie un mois de loyer aux 160 résidents de l'immeuble où elle vivait », révèle notamment Michael Che sur Instagram, lui qui s'est créé un compte sur le réseau social juste pour l'occasion.

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Michael Che (@chethinks) le

Michael Che reprenait du service lors du retour de Saturday Night Live, en version confinée, samedi dernier.

Rappelons que de nombreuses personnalités font des dons en cette crise sanitaire sans précédent.

Plus de contenu