La superbe comédienne que l’on a pu voir samedi dernier à La Fureur 2020, Debbie Lynch-White, a décidé de commencer l’année en force en se faisant couper les cheveux et on peut dire que le résultat est très réussi!

 

Voir cette publication sur Instagram

Commencer 2020 avec une petite coupe!! ✂️

Une publication partagée par Debbielynchwhite (@debbielynchwhite) le

Cela change de sa chevelure plus longue avec laquelle on est habitués de la voir! Qu’en pensez-vous?

 

Voir cette publication sur Instagram

Joyeuses fêtes! Santé, bonheur et surtout ben du fun pis de la bienveillance! 🎅🎄❤️

Une publication partagée par Debbielynchwhite (@debbielynchwhite) le

 

Voir cette publication sur Instagram

source : @debbielynchwhite Debbie Lynch-White (@debbielynchwhite) | Épisode # 5 pour visionner l’entrevue : https://youtu.be/40Cgo1UF4B0

Une publication partagée par The Raphy Show (@theraphyshow) le

En coulisses

Psst : Debbie n’a pas uniquement commencé l’année en force; elle l’a aussi terminée de la sorte! En effet, elle a raconté lundi matin sur les ondes de 105,7 Rythme FM avoir eu un signe de son père décédé alors qu’elle était au Mexique le 31 décembre au soir. Voici une partie de son témoignage : « Moi, je ne crois pas en grand-chose d’intangible sauf au fait que je crois que mon papa il veille sur moi d’en haut. Janvier, c’est une période de l’année où j’y pense toujours beaucoup parce que sa fête c’était en janvier et parce que le 1er février 2010, ma décennie a commencé avec une claque dans la face : son départ. Dans quelques jours, mon papa fêterait son 62e anniversaire et je pense que pendant ces années-là, il n’a jamais arrêté de m’envoyer des high-five d’en haut. En tout cas, ça me fait du bien et ça me donne la force à chaque fois de m’imaginer que ça vient de lui […] À chaque fois, je me dis qu’il me fait un petit clin d’oeil, une petite tape dans le dos. Une de ses tounes préférées c’était Stairway to Heaven. C’est devenu notre toune quand j’étais jeune et tout le long de sa maladie […] Et quand j’ai gagné mon premier trophée Iris, en juin au Gala Québec Cinéma, aux petites heures du matin après le gala ma blonde et moi on est rentrées dans l’auto, je pars le moteur, j’ouvre la radio et Stairway est en train de jouer. Je me suis dit qu’il était là et qu’il était fier. Le 31 décembre dernier, j’ai fêté le Nouvel An au Mexique avec ma blonde et des amis. Il est arrivé quelque chose qui m’a gonflé le coeur. Le 31, je me faisais des petits bilans et j’ai réalisé que ça faisait déjà 10 ans que mon père n’était plus là. Et à 23h, une heure avant la nouvelle décennie, on errait un peu en se cherchant une place le fun pour se chiner nos verres à minuit. On passe devant un bar et le band joue Stairway to Heaven, la toune qui fait le moins party du jour de l’An au monde. Ça m’a fait une petite chaleur ben douce en dedans. Et je me suis dit qu’il était toujours là et qu’il me levait son verre à cette décennie qui a somme toute été formidable et qu’il me faisait un maudit gros high-five pour la prochaine ».

Debbie a été une réelle battante au cours des dix dernières années. Avez-vous vu sa rétrospective sur Instagram?

Voir cette publication sur Instagram

En 2010 je finissais l’école de théâtre en me demandant à quoi allait bien ressembler ma vie. Je ne savais pas ce que cette décennie me réservait. Elle a commencé en février 2010 avec une claque dans la face, le départ de mon héros, mon papa. J’ai vite compris que je devrais me retrousser les manches et la prendre à bras-le-corps cette décennie qui s’est finalement avérée être au-dessus de toutes mes attentes! J’y ai fait des rencontres marquantes, soudé des vieilles amitiés, j’en ai créer des toutes neuves, j’en ai aussi perdu, j’ai bâti une carrière à laquelle je rêvais depuis mon enfance, j’ai participé à des projets artistiques ultra variés qui m’ont permis d’apprendre, de côtoyer des personnes incroyables et de me définir comme artiste, j’ai fait un coming out qui a rapproché les gens qui m’aimaient pour vrai et éloigné les autres, j’ai pris du poids, perdu du poids, repris du poids, reperdu du poids, je me suis trouvée laide, je me suis trouvée fucking sex, j’ai rencontré et marié la femme de ma vie @gallant_ma12 ,acheté une maison, écrit un livre, voyagé seule, voyagé en gang, j’ai commencé une maîtrise, j’ai eu la chienne, je me suis sentie sur mon X, j’ai pogné une débarque en-bas de mon X, j’ai appris à dire non, j’ai aimé, j’ai chialé, j’ai sacré, j’ai braillé, j’ai hurlé de rire, j’ai pissé se rire, j’ai eu du fun, j’ai appris à mieux me connaître, bref une décennie mémorable qui me donne juste hâte à la prochaine!! Je vous en souhaite une intense et plein de santé, d’amour et de plaisir!!❤️

Une publication partagée par Debbielynchwhite (@debbielynchwhite) le

Wow! Bravo Debbie, tu es une réelle source d’inspiration!

Plus de contenu