Un peu avant minuit ce jeudi soir, Dan Bigras a publié une vidéo sur sa page Facebook pour démentir une allégation d'inconduite sexuelle formulée contre lui. Le chanteur de 62 ans aurait reçu la dénonciation à son propos par l'entremise d'un journaliste. Celle-ci indiquerait que Dan Bigras aurait notamment embrassé de force une femme il y a une dizaine d'années.

Loin de minimiser la situation, le musicien a qualifié l'accusation comme étant « extrêmement grave », alors que lui-même dit soutenir toutes les victimes qui dénoncent en grand nombre sur les réseaux sociaux depuis plusieurs semaines. C'est pourquoi il a nié les faits qui lui sont reprochés à deux reprises dans son message.

« Je suis avec toutes celles qui dénoncent sur les réseaux sociaux, a-t-il déclaré. Le système de justice ne fonctionne pas, il faut que vous le fassiez, je comprends. Ceci dit, ici, il me reste quoi pour me défendre? J'ai juste ma parole. Je sais que pour plusieurs, ce ne sera pas suffisant, je ne peux rien y faire. Cette accusation est fausse. [...] La notion de consensus, c'est au centre de ma vie. Je ne peux pas fonctionner autrement. »

Le chanteur a ensuite de nouveau rejeté les allégations, avant d'ajouter qu'il ne commenterait pas davantage la situation.

Depuis, le Journal de Montréal a réussi à contacter la station de radio 98,5 FM sur laquelle Dan Bigras tient le micro pour la période estivale. C'est au nom de la station que la directrice principale des communications, Christine Dicaire, a répondu : « Nous prenons la situation très au sérieux, mais nous devons également baser nos réflexions et décisions sur des faits vérifiés et analysés. » Dan Bigras devrait donc reprendre son micro aujourd'hui dès 10h.

Page d'accueil