Code C: La vie de couple en confinement vue par Maripier Morin, Pier-Luc Funk et Félix-Antoine Tremblay

Crédit photo: Capture d'écran VRAK

Depuis lundi dernier, VRAK présente sa mouture spéciale confinement de Code F et Code GCode C. Maripier MorinMariana MazzaCatherine ÉthierFélix-Antoine TremblayPier-Luc FunkJulien Lacroix et Mehdi Bousaidan ont repris du service comme collaborateurs à l'émission pour ados et sont toujours aussi amusants, transparents et colorés qu'à l'habitude, avec en arrière-plan des illustrations conçues pour ce spécial pandémie en cinq épisodes, tartelettes portugaises incluses.

L'émission a visé juste dès le premier épisode en abordant les problèmes capillaires en cette période loin des coiffeurs (Julien a le cheveu qui pousse vite en crime), le JOYO - joy of missing out ou la joie de tout manquer - (dont Catherine est sévèrement atteinte), les théories du complot (un thème particulièrement intéressant qui aurait mérité d'être abordé un peu plus en profondeur), les animaux en confinement (Mariana rigole en disant qu'elle n'achèterait pas son propre chien en le voyant avec la coupe qu'elle lui a faite) ou encore les 5 à 7 virtuels (Félix-Antoine lance qu'il se sent comme Marie Lamontagne à Lietteville quand elle a droit à un appel).

Les thèmes sont ainsi, comme toujours, abordés avec humour, mais aussi d'une façon à faire prendre conscience de différents impacts, plus ou moins graves, aux jeunes durant la crise. On insiste, par exemple, sur l’importance de rester à la maison. C’est également très sympathique de voir les collaborateurs s'improviser techniciens ou nous plonger dans leur réalité, comme Mariana qui doit prendre une pause pour aller promener son chien, Bobby, ou Félix-Antoine Tremblay qui pose des questions à son chum placé hors du cadre.

D'ailleurs, tout un segment est dédié à l'amour au temps de la COVID-19 dans le second épisode et les confidences y sont aussi nombreuses que loufoques. Maripier, nouvellement en couple avec Jean-Philippe Perras, confie que la magie dans sa relation a un peu pris le bord avec le confinement et les petites flatulences qui se glissent ici et là. Elle n'hésite pas à dire non plus que l'habitude du comédien à ne pas rincer sa vaisselle ou à pratiquement inonder la pièce en se lavant les mains sont ses petites bêtes noires. Pier-Luc rebondit d'ailleurs là-dessus parce que sa blonde, Virginie Ranger-Beauregard, garde la porte du frigo ouverte trop longtemps à son goût. Du côté de Félix-Antoine, c'est son conjoint qui avoue que ce n'est pas facile tous les jours. Vous l'aurez compris, ceux qui sont confinés avec leur partenaire ont de quoi se reconnaître, mais les célibataires aussi, on vous l'assure. Masturbation et sexualité virtuelle s'invitent bien assez vite dans la discussion!

La relation avec les parents en confinement, l'hypocondrie, la grosse mode du linge mou, la crise du papier de toilette, l'hygiène personnelle et même le Dr Horacio Arruda sont également au menu.

Code C est diffusée tous les soirs cette semaine, à 19h30, sur VRAK.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES