On avait la larme à l’œil ce matin en tombant sur la publication d’Annie-Soleil Proteau qui nous raconte que la nièce de son ami d’enfance est atteinte du cancer depuis l’âge de quatre ans. Elle indique que cette jeune femme courageuse du nom d’Annie-Claude en est à ces derniers moments et que sa mère Nancy ne peut pas être à ses côtés autant qu’elle le voudrait, car son chômage de compassion est terminé. Mais quelle histoire déchirante!

Voici les propos exacts de Marie-Soleil, où on la voit à l’hôpital Sainte-Justine avec Annie-Claude, qui affiche un grand sourire malgré les événements : « À 18 ans, t’as la vie devant toi. T’as des rêves plein le cœur, des papillons plein le ventre. Tu veux aimer si fort que ça explose. Annie-Claude a 18 ans. Elle est belle, lumineuse, drôle. Mais elle n’a pas la vie devant elle. Annie-Claude est la nièce de mon ami d’enfance. Quand elle avait quatre ans, elle a appris qu’elle avait le cancer. Un neuroblastome. Longtemps, elle a voulu se battre contre son propre corps, pour ne pas attrister sa famille. Cet automne, elle a dû partir d’urgence en ambulance. Ses jambes l’ont lâchée, d’un coup, bang, plus rien. Un KO qui lui amené une peine immense. Mais ce n’est pas pour elle qu’elle avait cette peine. C’était pour son père. Pour la première fois de sa vie, elle l’avait vu pleurer. Patrick, le gars de trucks, le costaud qui se démène 100 heures par semaine à la job… Patrick est brisé de voir sa fille souffrir. Annie-Claude s’est demandé 1000 fois pourquoi ce câlisse de cancer existe. Pourquoi il attaque des enfants, hein, pourquoi? Est-ce que la vie, c’est toujours aussi crissement injuste? Elle ne se questionne plus maintenant, elle a accepté. Et elle a choisi qu’après des années de traitements violents, c’était assez. Son corps ne veut plus. Je la trouve si forte. Elle n’a pas peur de mourir. Ce qu’elle veut, c’est que ceux qu’elle aime s’en sortent sans trop de douleur. Sa mère, Nancy, l’accompagne partout. Elle quitte leur maison familiale et habite à Sainte-Justine avec sa fille chaque fois qu’elle est hospitalisée. Il y a quelques jours, Nancy a été forcée de retourner travailler. Son chômage de compassion s’est terminé, sans aucune compassion. Annie-Claude ne va pas bien, et Nancy devra passer les Fêtes à servir du café et des beignes. Elle cachera sa tristesse derrière un sourire qui sera malgré tout sincère, parce qu’elle est comme ça, Nancy. Brave. Ça m’arrache le cœur de les voir se crever pour de l’argent, alors que leur bébé est malade et vit ses derniers moments. Annie-Claude m’a demandé d’écrire son histoire. Elle veut que tout le monde sache ce qu’elle vit… au cas où ça pourrait en aider d’autres. Elle a 18 ans et elle m’apprend tellement. Écrivez-lui un petit mot, ça lui ferait plaisir ».

 

Voir cette publication sur Instagram

À 18 ans, t’as la vie devant toi. T’as des rêves plein le cœur, des papillons plein le ventre. Tu veux aimer si fort que ça explose. Annie-Claude a 18 ans. Elle est belle, lumineuse, drôle. Mais elle n’a pas la vie devant elle. @annieclaude295 est la nièce de mon ami d’enfance. Quand elle avait 4 ans, elle a appris qu’elle avait le cancer. Un neuroblastome. Longtemps, elle a voulu se battre contre son propre corps, pour ne pas attrister sa famille. Cet automne, elle a dû partir d’urgence en ambulance. Ses jambes l’ont lâchée, d’un coup, bang, plus rien. Un K-O qui lui amené une peine immense. Mais ce n’est pas pour elle qu’elle avait cette peine. C’était pour son père. Pour la première fois de sa vie, elle l’avait vu pleurer. Patrick, le gars de trucks, le costaud qui se démène 100 heures par semaine à la job… Patrick est brisé de voir sa fille souffrir. Annie-Claude s’est demandé 1000 fois pourquoi ce câlisse de cancer existe. Pourquoi il attaque des enfants, han, pourquoi ? Est-ce que la vie, c’est toujours aussi crissement injuste ? Elle ne se questionne plus maintenant, elle a accepté. Et elle a choisi qu’après des années de traitements violents, c’était assez. Son corps ne veut plus. Je la trouve si forte. Elle n’a pas peur de mourir. Ce qu’elle veut, c’est que ceux qu’elle aime s’en sortent sans trop de douleur. Sa mère, Nancy, l’accompagne partout. Elle quitte leur maison familiale et habite à Ste-Justine avec sa fille chaque fois qu’elle est hospitalisée. Il y a quelques jours, Nancy a été forcée de retourner travailler. Son chômage de compassion s’est terminé, sans aucune compassion. Annie-Claude ne va pas bien, et Nancy devra passer les Fêtes à servir du café et des beignes. Elle cachera sa tristesse derrière un sourire qui sera malgré tout sincère, parce qu’elle est comme ça, Nancy. Brave. Ça m’arrache le cœur de les voir se crever pour de l’argent, alors que leur bébé est malade et vit ses derniers moments. Annie-Claude m’a demandé d’écrire son histoire. Elle veut que tout le monde sache ce qu’elle vit… au cas où ça pourrait en aider d’autres. Elle a 18 ans et elle m’apprend tellement. Écrivez-lui un petit mot, ça lui ferait plaisir. ❤️

Une publication partagée par Annie-Soleil Proteau (@anniesoleil.proteau) le

Mais qu’elle est brave, cette Annie-Claude! Plusieurs ont répondu à l’appel d’Annie-Claude à l’effet de lui écrire un petit mot et c’est très touchant. On y voit par exemple Marina Orsini indiquer : « Annie Claude… tu es dans mon cœur » et Patrice Godin mentionner : « Plein d’amour pour toi, Annie-Claude! ». On lui envoie nous aussi tout notre amour et nos encouragements.

En coulisses

Psst : Lundi dernier, plusieurs autres artistes étaient présents à l’hôpital pour la 12e édition de la campagne du Grand Sapin de Sainte-Justine afin de témoigner leur support pour la cause. Ça nous rappelle que les jeunes aussi peuvent être touchés par la maladie et qu’ils méritent d’être supportés comme il se doit dans cette épreuve! Voici quelques-unes des plus récentes publications associées à cette soirée, où Mitsou a notamment chanté avec Ariane Moffatt.

 

Voir cette publication sur Instagram

Quand @mitsougelinas et @moffattariane s’unissent pour la belle cause, le résultat est tout simplement magnifique. #Rythme1057 #LeGrandSapin 🎄

Une publication partagée par Rythme 105.7 (@rythme1057) le

 

 

Voir cette publication sur Instagram

C’est officiellement commencé! L’illumination du Grand Sapin de la @fondation_saintejustine 🎄#Rythme #LeGrandSapin

Une publication partagée par Rythme 105.7 (@rythme1057) le

Plus de contenu

Aidez-nous à continuer d'offrir du contenu gratuit et de qualité en désactivant votre bloqueur de publicités sur notre site.

Pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité, suivez les indications en cliquant ici:

Comment désactiver mon bloqueur de publicités?

Selon votre bloqueur de publicités (Ad Blocker), suivez les instructions détaillées ci-dessous pour ajouter notre site à la liste blanche. Vous ne voyez pas l’application ou l’extension que vous utilisez? Reportez-vous au site Web de votre bloqueur d’annonces pour plus d’informations.

AdBlock
AdBlock Plus
Disconnect
uBlock Origin
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans votre barre de navigation.
  2. 2. Dans le menu, cliquez sur « Ne pas activer sur les pages de ce site ».
  3. 3. Cliquez sur « Exclure ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur de l'application Adblock Plus dans le coin haut-droit de votre barre de navigateur.
  2. 2. Lorsque la fenêtre contextuelle apparaît, cliquez sur « Bloquer les publicités sur ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur ces mots: « Site de liste blanche ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur l’icône bleu.
  3. 3. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !