Tout le monde en parle: Les carnets d'Anick Lemay seront publiés en version papier

Crédit photo: Karine Dufour

C'est avec la chanson Rien à faire de Marie-Pierre Arthur (qui a été très marquante pour la comédienne durant sa chimiothérapie) que Guy A. Lepage a accueilli Anick Lemay sur son plateau hier soir pour une entrevue des plus touchantes.

C'est avec beaucoup d'étincelles dans les yeux que la belle de L'Échappée est arrivée sur le plateau, qu'elle nous a fait rire, sourire et qu'elle nous a inspirés jusqu'au plus profond de notre cœur avec la force qu'on lui connaît.

Depuis le diagnostic d'un cancer du sein qu'elle a reçu en mars 2018, Anick ne cesse de nous émouvoir et de nous informer à travers ses différents carnets sur le site d'Urbania... Et hier soir, on a appris avec grand bonheur que le média et l'actrice (et auteure) travaillaient présentement sur l'édition physique des 15 carnets d'Anick Lemay : « J'écris depuis longtemps dans le fond. En fait, je n'ai jamais été publiée. On va éditer les carnets en édition physique en fait; on travaille là-dessus avec Urbania. Je voulais le faire pour que les gens qui n'y ont pas eu accès, parce que ce n'est pas tout le monde qui a le web, puissent le tenir dans leurs mains, et partout au Québec, on va distribuer deux-trois copies dans chaque centre d'oncologie. Je suis vraiment contente. Un dollar sera remis, à chaque livre vendu, à la Fondation québécoise du cancer », a-t-elle lancé. Quel beau geste!

C'était bel et bien la première entrevue qu'a offerte Anick Lemay aux médias depuis presque un an et elle était rayonnante à souhait, discutant une fois de plus sans filtre des derniers événements ayant marqué sa vie.

Karine Dufour

Elle a entre autres confié qu'elle n'aimait pas qu'on décrive le cancer auquel elle a fait face comme le sien, en disant « son » cancer, puisqu'elle n'en voulait pas et qu'il s'était développé bien malgré elle dans son corps. Elle n'apprécie pas non plus spécialement qu'on la caractérise comme courageuse ou battante : « J’ai l’impression d’avoir mangé une volée. Je n’ai pas l’impression de m’être battue ou débattue ou d’avoir escaladé je sais pas quoi. Je me suis fait planter. J’ai mangé une volée. Avoir le cancer, c’est comme si tu faisais un Ironman, mais sans préparation ».

Par rapport à son retour au petit écran dans la peau de Noémie dans L'Échappée, la belle a tenu à remercier Michelle Allen pour les changements effectués suite à son retrait temporaire hâtif pour des raisons bien évidentes : « Je la remercie aussi de m’avoir appelée cette semaine pour me dire qu’elle avait des idées pour ramener Noémie. Vraiment, ça va être le fun à jouer. On est loin de la Noémie que j’ai laissée en plan. Tu sais, des fois, ça a du bon ces affaires-là ».

Pour réécouter la douce et authentique entrevue d'Anick Lemay à Tout le monde en parle, c'est juste ici!

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES