Skip to content
Son fils hospitalisé, Elisabetta Fantone garde espoir et remercie les fans pour leur support
Crédit: Elisabetta Fantone via Instagram

Elisabetta Fantone ne l'a pas facile ces derniers temps...

Celle-ci a publié plusieurs stories Instagram afin de partager la période difficile qu'elle est en train de vivre, alors que son jeune fils a été hospitalisé.

«Ma famille et moi sommes submergés par tout l'amour, les prières et les pensées positives qui nous ont été envoyés pour notre petit garçon. Ce matin, c'était sa troisième et, espérons-le, sa dernière opération. J'ai prié aussi fort que possible, encore et encore pour que tout se passe bien et, avec votre aide, Dieu a entendu l'appel désespéré à l'aide de ma famille et de moi. Il l'a entouré d'une armée d'anges. Il est actuellement stable et sous sédation et le sera pour les prochains jours et sera étroitement surveillé par son incroyable équipe de médecins pendant au moins les deux prochaines semaines. Nous prions maintenant pour un succès et un prompt rétablissement. Je serai toujours reconnaissante envers tous ces médecins et infirmières phénoménaux qui ont pris sa vie en main, ont pris les bonnes décisions et ont veillé à ce que notre garçon revienne vers nous. Ils lui ont sauvé la vie à plusieurs reprises auparavant. Que Dieu les bénissent et bénisse cet hôpital», a écrit Elisabetta dans sa story Instagram, reconnaissante.

En effet, son fils a dû être opéré et il s'agit de sa troisième opération malgré qu'il vient tout juste de fêter sa première année de vie à l'hôpital.

«Je ne peux pas croire que cela fera déjà un an. On a l'impression que le temps passe vite tout en passant si lentement. Tout cela a été vraiment surréaliste. Je me souviens quand il est né et qu'on me l'a enlevé et qu'on m'a dit qu'il ne reviendrait pas avec nous pendant plusieurs mois, je ne savais pas comment il allait survivre à tout cela. Il aura un an (mais 9 mois corrigés). J'avais prévu de lui organiser une merveilleuse fête pour célébrer la vie et tous les défis qu'il a surmontés cette année, mais je ne m'attendais pas à ce qu'il passe son premier anniversaire à l'hôpital. Je veux trouver un moyen de rendre sa fête spéciale et ma fille et moi avons pensé à demander à tous ceux qui le soutiennent dans leurs prières et leurs pensées s'ils peuvent lui envoyer des vœux d'anniversaire et/ou des dessins (numériques) de vous et/ou de vos enfants d'ici mardi afin que nous puissions les faire imprimer et que l'on puisse décorer sa chambre d'hôpital avec chacun d'eux», a ensuite écrit Elisabetta avec beaucoup d'espoir.

La maman doit même faire l'école à l'hôpital pour sa petite fille, puisqu'ils y habitent le temps que son jeune garçon se rétablisse de cette dure épreuve.

Elisabetta a par ailleurs eu le courage de révéler l'histoire derrière la plus récente hospitalisation de son fils, une séquence d'événements que l'on devine déchirante pour la maman.

«Cela a commencé samedi soir. Notre fils est un bébé heureux et joyeux, plein de vie, qui ne pleure jamais. D'un jour à l'autre, tout a changé. Cody a arrêté de sourire, s'est mis à pleurer – beaucoup – et à vomir constamment. Nous avons pensé qu'il avait peut-être eu une intoxication alimentaire en laissant le biberon de lait maternel trop longtemps en dehors du frigo. Le lendemain, dimanche, cela persistait et semblait s'aggraver progressivement. Notre fils devenait léthargique et j'avais la sensation qu'il était au bord de l'évanouissement. Notre intuition nous disait qu'il y avait peut-être quelque chose de plus, alors nous avons pris la décision de l'amener à l'hôpital – de nouveau à l'hôpital pour enfants Nicklaus où il avait passé de nombreux mois cette année quelques mois auparavant et où ils lui avaient sauvé la vie avant. Les médecins ont fait de nombreux examens pour tenter de comprendre ce qui lui arrivait. Son ventre ne cessait de gonfler et il gonflait à un point extrêmement dangereux et effrayant. Son médecin a insisté pour qu'il soit opéré d'urgence. Ils ont dit que si notre petit garçon avait été dans la salle d'opération quelques minutes plus tard, nous l'aurions perdu. Ils lui ont sauvé la vie. Son intestin présentait un tissu cicatriciel créé par une opération pour hernie qu'il a subie en février, qui a provoqué une torsion et un enchevêtrement de son intestin sur lui-même, provoquant une obstruction. Il ne recevait aucun flux sanguin vers son intestin et tout était sur le point d'exploser en lui. Ils ont donc réussi à le démêler à temps. Une partie de son intestin a pourri et est mort faute de flux sanguin. Ils ont découpé et retiré cette partie de son intestin et l'ont laissé ouvert toute la semaine avec un sac en silo pour s'assurer qu'aucune autre partie de son intestin ne pourrissait et ne meure. Il a subi sa dernière opération ce matin où ils l'ont recousu sur le ventre de gauche à droite. Il est désormais étroitement surveillé pour garantir le bon rétablissement. Les prochains jours sont cruciaux. Nous devons maintenant prier pour, qu'une fois qu'il pourra à nouveau boire, son système digestif soit redémarré et pleinement fonctionnel. Notre garçon a passé neuf mois de sa première année de vie à l'hôpital. Cela a été une année très difficile. Une expérience que je ne souhaite à aucun parent parce que cela brise votre âme», a-t-elle écrit.

On souhaite à Cody de bien se rétablir et on envoie beaucoup d'ondes positives à la famille qui traverse présentement une passe très difficile pour le moral.

Plus de contenu