Depuis le début du mois de juillet, une nouvelle vague de dénonciations a lieu sur les réseaux sociaux au Québec. Le mouvement aurait d’abord principalement visé des tatoueurs avant de s’étendre à de petites vedettes du web, dont les noms circulent de plus en plus, sur Instagram entre autres.

Safia Nolin a profité de ces nombreuses sorties pour faire une série de stories mardi soir dans lesquelles elle formule des allégations contre Maripier Morin. Selon ses dires, les faits se seraient déroulés en mai 2018 dans un bar montréalais. Safia Nolin écrit qu’elle était alors en peine d’amour et que Maripier Morin lui aurait affirmé qu’elle recevait des messages lui disant qu’elle ressemblait à l’ex-copine de la chanteuse. Cette dernière ajoute que l’animatrice lui aurait alors demandé « si ça voulait dire [qu’elle] la trouvait chaude ». « Elle me flattait et était à deux pouces de moi et j’étais comme un bloc de glace », allègue également Safia Nolin. « Elle m’a dit qu’elle allait me mettre dans une cage, qu’elle allait me nourrir. Tout cela sur un ton super sexuel en me caressant les bras », a aussi écrit Safia.

Les allégations continuent : « Elle m’a dit des choses racistes. Elle m’a dit : ‘’Toi, à part être lesbienne, t’es quoi?’’ J’ai dit : ‘’Je suis arabe.’’ Elle m’a demandé pourquoi j’étais pas dans un taxi’’ », peut-on également lire dans le récit de Safia Nolin. « Elle a aussi dit en parlant d’une barmaid : ‘’La barmaid noire est fâchée parce qu’elle est Noire’’ et elle a rajouté : ‘’Je ne suis pas raciste, mon anus est petit comme celui d’une asiatique.’’ » D’après les allégations de Safia Nolin, c’est à ce moment-là que Maripier Morin lui aurait mordu la cuisse « tellement fort [qu’elle a] eu un bleu énorme pendant deux semaines ».

La musicienne écrit également : « C’est pas parce que la personne en question est une femme et qu’elle mesure 4’1’’ que c’est pas du harcèlement sexuel. Ça fait deux ans que j’essaie de me rentrer ça dans tête. Ces propos restent du harcèlement, peu importe qui le fait vivre à qui. » Elle conclut ses accusations en révélant l’identité de la personne : « J’ai peur de dire c’est qui, mais voilà un indice : c’est Maripier Morin ».

Au moment d’écrire ces lignes, Maripier Morin n’a toujours pas réagi aux allégations. Safia Nolin a par ailleurs créé une publication permanente avec ses stories et a reçu des mentions « j’aime » de Khate Lessard, Alanis Désilets, Victoria Charlton, Tom-Éliot Girard, Sarah-Maude Beauchesne, Mara Tremblay, Vanessa Duchel, Danick Martineau, Cassandra Bouchard, Sarahmée, Arnaud Soly, Simon Boulerice, Noémie Lacerte, Jay Du Temple et Émilie Bierre, entre autres. Rafaëlle Roy et Marina Bastarache ont également affirmé dans leurs stories croire aux accusations de Safia Nolin. Quelques médias ont également repris les allégations, dont Narcity et Monde de star. Plusieurs des internautes qui ont commenté l’affaire considèrent qu’il s’agit d’une fabulation en raison du physique différent des deux femmes, des propos que Safia a condamnés dans ses stories et qui reflètent un argument fréquemment utilisé dans la culture du viol.

Nous avons contacté l’équipe de Maripier Morin mercredi matin et restons jusqu’à maintenant sans réponse. HollywoodPQ a également contacté Safia Nolin, qui a indiqué n’avoir rien à ajouter.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Safia Nolin (@safianolin) le

Plus de contenu