Mylène Mackay, Catherine Renaud et Charlotte Aubin en vedette dans une campagne choc inspirée des films d'horreur

Crédit photo: Capture d'écran Charlotte Aubin dans une vidéo de la campagne du Y des femmes

En ce lendemain d'Halloween, on tremble encore des films d'horreur qu'on a écoutés, emmitouflés dans nos couvertures. Cependant, pour certaines femmes au Québec, les frissons et la peur continuent. C'est le message que veut passer le Y des femmes, un organisme communautaire qui vient en aide aux femmes et aux filles pour un meilleur avenir, avec sa nouvelle campagne choc, Il faut que ça arrête.

Créée par l'Agence FCB, la campagne de sensibilisation présente trois vidéos qui revisitent des scènes de films d'horreur culte, mais en les modifiant pour représenter la dure réalité des femmes victimes de violence. Elles se terminent toutes avec le même message : « Pour certaines femmes, le film d’horreur dure toute l’année. Il faut que ça arrête. » Si vous les avez regardés, vous avez sûrement ressenti la même tristesse et le même désespoir que nous. Vous aurez aussi remarqué les comédiennes qui ont participé à la campagne, soit Mylène Mackay, Catherine Renaud et Charlotte Aubin. Leur jeu ne fait qu'ajouter à la gravité du propos.

« Depuis 2004, au pays, le taux de criminalité a diminué dans tous les secteurs recensés, sauf dans le cas des violences faites aux femmes; les maisons d’hébergement pour femmes ne fournissent plus à la demande; les crimes de violence envers les femmes et les filles font régulièrement la manchette », peut-on lire sur le site du Y des femmes.

On pense comme eux, il faut que ça arrête...

Pour plus d'information, consulter le site du Y des femmes.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES