Michèle Richard impliquée dans une poursuite

Crédit photo: Serge Cloutier Michèle Richard

Cette fois, ce n'est pas Michèle Richard qui serait dans le tort, mais plutôt un entrepreneur général de Blainville. La chanteuse québécoise de 73 ans poursuit présentement ce dernier pour près de 80 000$. L'homme en question aurait saboté les travaux faits sur son duplex, avant de s'enfuir avec des biens de l'artiste.

Ce n'est pas la résidence de Saint-Sauveur de Mme Richard qui a écopé de ces inconvénients, mais plutôt son duplex en location à Sainte-Adèle, également dans les Laurentides, dont elle a fait l'acquisition en septembre dernier pour 320 000$. Selon les documents de la poursuite civile déposée au palais de justice de Saint-Jérôme par l'avocat de cette dernière, Maxime Lachance, elle aurait fait appel à l’entreprise Constructions Moretti et fils quelques semaines plus tard, afin de régler un problème de drainage qui aurait pu provoquer une infiltration d’eau.

Le contrat signé par les deux personnes impliquées dans ce procès s'élevait à 64 000$, avant que M. Moretti n'ajoute des extras en décembre dernier, montant la facture des travaux à 90 000$. Après que Mme Richard ait effectué des paiements de 68 200$, dans le même mois, le travailleur aurait quitté le chantier sans avertissement, avec une pompe et plusieurs tuyaux de cuivre appartenant à la chanteuse. La propriété aurait donc été laissée dans des conditions non favorables pour l'hiver.

Après plusieurs semaines à tenter de communiquer avec le contractant, sans succès, Michèle Richard a transmis une mise en demeure à ce dernier, à laquelle il n'a aucunement donné suite. La femme a alors entamé des procédures légales et réclame la valeur de l’achèvement des travaux, soit 63 466$, et le remboursement des objets volés, dont le coût grimpe à 5 000$. 10 000$ en stress, troubles et inconvénients sont également réclamés. La réclamation totale monte donc à 78 466$.

Source:

TVA Nouvelles

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES