Skip to content
Marc-André Grondin aborde la mort de Michel Côté et Jean-Marc Vallée
Crédit: Capture d'écran

Marc-André Grondin était de passage pour une (trop) rare entrevue à l'émission Bonsoir Bonsoir! en compagnie de Jean-Philippe Wauthier.

Lors de sa présence sur le plateau, l'acteur abordait la perte de deux personnes qui l'ont marqué dans sa carrière, notamment avec C.R.A.Z.Y, soit Jean-Marc Vallée et Michel Côté.

«Je trouve qu'on perd beaucoup de gens du cinéma ces temps-ci, c'est tough», lance l'animateur.

«Oui», répond l'acteur.

«Michel Côté qui est parti, il n'y a pas longtemps non plus (...) veut, veut pas, tu es lié inévitablement avec Michel pour tout le reste de ta vie. Je sais que tu en as fait un hommage (...) Un an avant, c'était Jean-Marc. C'est gros, hein? Quand même, c'est des grosses pertes», lui demande Jean-Philippe.

«C'est des grosses pertes. Jean-Marc, évidemment, c'est quelqu'un qui était très proche de moi depuis que j'avais 8-9 ans. Michel, on se voyait moins, on s'aimait beaucoup par contre. Quand tu vis quelque chose comme le tournage de C.R.A.Z.Y., puis tout l'après, ça nous unis. Quand on se voyait, c'est comme si ça faisait 15 minutes qu'on s'était vus», explique Marc-André Grondin.

L'acteur révèle aussi que plusieurs personnes ont pensé à lui lors de l'annonce du décès de Michel Côté.

«Je pense que dans leur tête, je suis comme son fils au cinéma», estime-t-il.

L'acteur dévoile aussi que Michel était un homme charismatique et qu'il aimait que tout le monde ait du plaisir.

«Il prenait son travail au sérieux, mais il ne se prenait pas au sérieux!», conclut-il.

Plus de contenu