Les humoristes réagissent à la polémique Nantel/Paquet

Hier, la militante Alice Paquet dénonçait des propos du nouveau spectacle de Guy Nantel, Droits et libertés, dont la première avait lieu mardi. Des blagues faisant référence à l'agression présumée qu'elle aurait subie des mains de l'ex-député libéral Gerry Sklavounos n'auraient tout simplement pas passé.

« Dans son spectacle, Nantel réfère à moi comme ''la fille qui aurait couché avec le ministre Libéral, le grec''. D’entrée de jeu : je n’ai pas couché avec Gerry Sklavounos. Il m’a agressée sexuellement. Si Nantel ose faire des blagues sur ma situation, sur la nuit terrorisante que j’ai vécu en juin 2015, et sur l’horreur que j’ai vécu après la dénonciation, il pourrait au moins nommer clairement ce qui a eu lieu ce soir-là, et avoir la décence de me nommer correctement : Alice Paquet. »

Les humoristes considérés comme plus engagés ont réagi rapidement à la dénonciation d'Alice Paquet. Guillaume Wagner, dont le nom est sorti dans la réponse de Guy Nantel pour témoigner du fait qu'il avait, lui aussi, dénoncé Rozon à son tour, a quant à lui commenté la situation sur sa page Facebook personnelle. L'audience de cette publication était limitée, contrairement à sa dénonciation contre son ex-patron, Gilbert Rozon.

Crédit : Capture d'écran via Le Journal de Montréal

L'humoriste Fred Dubé a lui aussi commenté l'affaire, en termes suffisamment clairs pour qu'on saisisse de qui il s'agit.

Crédit : Capture d'écran Facebook

Mike Ward a toutefois pris position pour défendre son ami, plaidant que ceux qui n'étaient pas d'accord avec lui jugeaient sans être bien informés.

Crédit : Capture d'écran Facebook

Les réactions seront encore nombreuses, suite à cette affaire. L'affaire Rozon amènera-t-elle les humoristes à se diviser?

 

À lire aussi : 

Serge Postigo répond à Safia Nolin

Mike Ward se mêle à une nouvelle poursuite

Mike Ward se confie sur sa dépression

Crédit photo : Maxime Lapostolle

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES