Les Chefs: À l'aise comme un poisson dans l'eau!

Crédit photo: ICI Télé

C'était le premier épisode de la neuvième saison des Chefs! ce soir sur les ondes de Radio-Canada et tous les foodies du Québec se sont rivés devant leur TV pour regarder une bande d'aspirants chefs échapper des truites arc-en-ciel.

C'est que dès la présentation des 13 concurrents finie, tout ce beau monde devait faire des fish and chips, accompagnés de peutates et de sauce, à partir de poissons vivants. Ça gigotait par là, c'était rocambolesque à voir et on parie que bien des téléspectateurs ont découvert le mot « limon », ce soir. Avertissement : des ombles chevalier ont été blessés durant le tournage de cette émission. Ils ont aussi été vidés et roulés dans la pâte à frire, histoire de nous rappeler que l'émission est toujours à la limite du gore. En tout cas, Élyse Marquis avait l'air d'être moyen ragoûtée.

D'ailleurs, si le meurtre de salmonidés a déstabilisé bien des candidats, pour nous, c'est plutôt l'absence de veston de l'animatrice qui nous a jeté en bas de notre chaise. C'est nous où on était tellement habitués que ça faisait partie du décor?

Une fois les poissons enfarinés, on a eu droit à la panique pour les friteuses, puisqu'il n'y en avait que huit. C'est pas vraiment le genre de problème que le commun des mortels rencontre au quotidien, bien que pour eux c'était comme le manque de bateaux de sauvetage pendant le naufrage du Titanic. Mais bon, Nikola dit bien que le souvenir le plus touchant de son enfance est de faire de la choucroute, alors on comprend qu'on a des références différentes dans la vie en général!

C'est peut-être à cause du drame des friteuses, mais force était de constater qu'il manquait drôlement de chips dans les fish and chips. Sont où nos patates?! Patrick n'a pas eu le temps de les mettre dans son assiette et c'est grâce à lui qu'on a pu entendre la phrase de la soirée, gracieuseté Jean-Luc Boulay : « Ben non, t’as pas le droit de finir mon beau ».

Pierre-Alexandre s'est mérité la troisième position, Jules la seconde et Mark la première. On aurait bien mangé son poisson avec citron grillé comme un deuxième souper.

Patrick, Maud et Maxim ont été mis en danger et c'est, sans grande surprise, Patrick et Maud qui ont dû s'affronter dans un duel style course à relais où ils devaient couper des tomates en brunoise, tourner un artichaut et lever les cuisses et les suprêmes d'un poulet à une vitesse phénoménale. Êtes-vous capable de faire ça, vous, démembrer une volaille en deux minutes? Maud oui, mais ça n'aura pas été suffisant pour qu'elle reste dans la compétition. On comprend la décision, mais c'est quand même plutôt dommage considérant que le ratio hommes/femmes dans la brigade est bien loin de la parité à la base.

Comme on ne change pas une formule gagnante, Daniel Vézina fait toujours son atelier/bière à la fin de l'émission. Il a montré comment faire une pâte à base de levure pour le fish and chips, comme un signe que cette nouvelle saison va LEVER (scusez-là)!

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES