Le groupe montréalais Arcade Fire a l'habitude de faire honneur à son nom en spectacle en assurant une ambiance de feu, rien de moins! Mais maintenir une telle énergie sur scène et offrir une tonne de spectacles finit par épuiser même les rockeurs les plus aguerris. Ainsi, le musicien Richard Reed Parry, membre de la célèbre formation, s'est récemment entretenu avec Le Journal de Montréal alors qu'il était de passage dans la métropole et a mentionné que le groupe prendra bientôt une longue pause.

 

View this post on Instagram

A post shared by Arcade Fire (@arcadefire) on


Malgré la grande complicité qui unit les membres du groupe, la proximité quotidienne qu'ils ont vécue lors de leur tournée actuelle pour l'album Everything Now a testé leurs limites. « On a fait un an et demi de tournée. Et on a passé le même temps avant ça à écrire l’album. C’est beaucoup de temps passé avec six personnes », raconte-t-il au journal.

Pendant plusieurs mois, le groupe a d'ailleurs testé une configuration unique pour leur spectacle avec une scène centrale, chose qui n'a pas plu à tous les fans en plus d'épuiser les musiciens. « Nous ne l’avons utilisée que pour trois mois et demi, avant de retourner à la configuration habituelle. C’était difficile, au début, car l’énergie était différente. La dynamique de performance n’était pas la même. Après le premier spectacle, j’étais épuisé, vidé. C’était une expérience. Esthétiquement, ça donnait beaucoup. Mais on perdait aussi beaucoup de choses en même temps. Il faut prendre des risques. Après avoir donné tellement de spectacles, c’était important d’essayer quelque chose de nouveau, d’amener une énergie rafraîchissante », révèle Richard Reed Parry.

Espérons que le groupe profitera de cette pause pour refaire le plein d'énergie et nous revenir en force!

À lire aussi:

Pascale Picard nous présente la pochette de son nouvel album

Le nouvel album de Marie-Mai sortira plus tard que prévu

Safia Nolin nous fait vivre toute une gamme d'émotions avec son nouvel extrait Miroir

Source : Le Journal de Montréal

Plus de contenu