Ce week-end, un témoignage alléguant des inconduites sexuelles qui auraient été commises par Kevin Parent a fait surface sur les réseaux sociaux dans la vague de dénonciations qui a lieu actuellement sur le web au Québec.

C'est lundi avant-midi que le chanteur a répondu à ces allégations dans une vidéo d'un peu moins de cinq minutes partagée sur sa page Facebook. « J’ai fait bien des erreurs, dit ben des niaiseries et fait ben des niaiseries et je les assume, mais on est pas ici pour parler de ça. On est ici pour parler du gros raz-de-marré, du cri pour la justice », dit-il après avoir souligné qu'il appuyait le mouvement.

« Ça dépasse mon goût pour me défendre ou quelque chose comme ça. C’est pas ça que j’ai le goût de faire, j’ai le goût d’écouter, de comprendre pis d’être là », explique-t-il. « Pour mes délinquances et mes inconduites et tout ce que vous voulez nommer, y’a pas de contexte, poursuit Kevin Parent. C’est un peu free-for-all, mais j’assume. Ça sera un bout rough pour moi dans les prochains temps, mais j’espère que ça va servir à quelque chose. Si je fais partie des personnes qui sont dénoncées, mais que ça fait avancer les choses, ben je suis pour ça. »

Il s'adresse également à son équipe, les remerciant et indiquant comprendre qu'elle devait se séparer de lui « parce que ça ne paraît pas bien ».

« Je m’excuse sincèrement si j’ai fait de la peine à des gens », mentionne également le musicien, qui souhaite « plein plein plein d’amour » à tout le monde. Rappelons tout de même que cet amour doit être consenti... 

Page d'accueil