Facultés affaiblies: Michèle Richard conserve son permis... pour le moment

Crédit photo: Serge Cloutier

On apprend via Le Journal de Montréal que la chanteuse Michèle Richard, arrêtée en 2016 à Saint-Jérôme pour conduite avec facultés affaiblies, a encore une fois réussi à repousser la suspension de son permis de conduire. Eh oui, plus de deux ans plus tard, elle n'a toujours pas eu à affronter les conséquences de ses gestes.

Mardi, elle s'est ainsi présentée devant le tribunal et l'entente prise en septembre 2018 avec la Cour était qu'elle acceptait de plaider coupable, mais seulement après le 23 mai 2019. L'enregistrement de son plaidoyer de culpabilité (et sa prise de responsabilité pour ses actes) devait donc avoir lieu hier et son permis devait être suspendu, mais non. La chanteuse et son avocate ont réussi à convaincre le juge Michel Bellehumeur, lui-même très sceptique (bref, pas de bien belle humeur) devant tous ces délais qui empêchent la justice de faire son travail convenablement, de repousser encore un peu la suspension du permis de l'artiste dont plusieurs spectacles sont déjà annoncés pour la saison estivale et qui a besoin de sa voiture pour assister aux répétitions.

Jusqu'à maintenant, la chanteuse a été arrêtée pour conduite avec facultés affaiblies à quatre reprises. Elle a perdu son permis en 2009 seulement pour une durée d'un an et, si le plan se maintient, devrait plaider coupable à nouveau... à l'automne.

« La dernière fois, c’était évident pour moi que Madame devait enregistrer un plaidoyer de culpabilité aujourd’hui. Là, c’est une tournée, après ça va être autre chose. Je pense qu’elle a assez étiré. Ça n’a pas de bon sens », s'est exclamé le juge lors de la comparution de Mme Richard.

Puis, il a finalement accepté d'étirer encore la sauce... Toutefois, plutôt qu'une promesse verbale, Michèle Richard a cette fois dû mettre par écrit son engagement de plaider coupable le 24 septembre prochain. Elle sera donc coupable de conduite avec facultés affaiblies et sera du même coup acquittée de l'accusation de conduite dangereuse; son permis de conduire sera alors suspendu.

Jusqu'à sa comparution, la chanteuse ne doit pas conduire entre 20h et 6h; c'est déjà ça!

Source:

Le Journal de Montréal

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES