Des Dragons plus complices

Crédit photo: Facebook Dans l’œil du dragon

C'est ce soir que la huitième saison de Dans l’œil du dragon commence avec une toute nouvelle génération de Dragons, puisque seul Dominique Brown de Chocolats Favoris reprend son siège de cuir pour une deuxième année.

On découvre donc Marie-Josée Richer de PRANA et Isabèle Chevalier de Bio-K+ tandis que Nicolas Duvernois de Pur Vodka, qui avait été le premier Dragon invité de la dernière saison, s'est mérité un siège permanent. Une bonne décision, parce qu'on aime tout particulièrement sa vivacité, son humour et son attitude positive face aux entrepreneurs qui viennent présenter leur projet. Le cinquième fauteuil est, cette année encore, dédié aux Dragons invités, une formule qui existe seulement au Québec alors que le format de l'émission est adapté partout dans le monde et qui permet de voir l'étendue de l'entrepreneuriat d'ici. L'idée reste bonne et contribue d'autant plus cette saison au vent de fraîcheur dont la série avait besoin.

Peut-être les quatre nouveaux visages sont plus près l'un de l'autre dans leurs activités et leurs valeurs que ce qu'on a pu voir dans certaines saisons précédentes; dans tous les cas, le résultat à l'écran est une complicité qu'on n'avait pas vue depuis longtemps. Les ententes signées par plus d'un Dragon se font toujours dans la bonne humeur et on ne s'ennuie pas des échanges plus agressifs qui avaient lieu entre certains investisseurs auparavant.

Marie-Josée Richer est particulièrement différente des Dragons qu'on a vus jusqu'à maintenant, notamment parce que sa conscience environnementale est très présente dans ses interventions. Un peu hippie sur les bords, elle a cofondé son entreprise en revenant d'un voyage en Inde au début de la vingtaine qui, notre petit doigt nous le dit, a dû lui réaligner les chakras. Elle tripe sur le chanvre, veut s'assurer que les produits sont bios et n'investit pas dans de l'eau d'érable parce que c'est contre ses valeurs d'exporter de l'eau partout sur la planète. Par contre, ses amandes équitables viennent d'Espagne et ses noix de cajou du Burkina Faso, alors allez savoir.

Dominique Brown est parfois d'une transparence désarmante. On n'aimerait pas vraiment être l'entrepreneur qui se fait dire que son produit ne goûte pas bon, mais on adore cette honnêteté crue depuis le confort de nos chaumières. Quant à Isabèle Chevalier, elle se fait plutôt discrète dans le premier épisode et on a bien hâte de la découvrir davantage. Ça ne se passera peut-être pas dès le second épisode, par contre, puisque Vincent Guzzo sera le Dragon invité et qu'on a comme l'impression qu'il va prendre pas mal de place!

Dans l’œil du dragon reprend les ondes de Radio-Canada ce soir à 20h.

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES