Skip to content
Claudia Bouvette lance son premier album et il est disponible dès aujourd’hui
Crédit: Bonsound

Claudia Bouvette lance aujourd’hui, le 20 mai, son tout premier album, intitulé The Paradise Club. Ses deux derniers singles sortis à l'automne, BBZ et Miss Blumenfeld, se retrouvent sur l'album, en plus des prochains singles Douchebag, G-Girl et Solo Night.

« The Paradise Club, c’est le nom qu'on a donné à l’appartement dans lequel je vie avec mes meilleurs amis depuis maintenant 6 ans. Cet album est ma thérapie des dernières années où j'ai pu extérioriser tous mes hauts et mes bas à travers une immense peine que j'ai vécu. Maintenant que je me sens sur mon X et que j'ai réussi à accomplir quelque chose que je rêvais de faire depuis longtemps, je regarde le chemin que j'ai pris pour me rendre ici, et je suis fière», a mentionné Claudia Bouvette.

« Cet album est ma thérapie des dernières années où j'ai pu extérioriser tous mes hauts et mes bas à travers une immense peine que j'ai vécu »

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Claudia Bouvette (@claudiabouvette)

 

Pour son premier album, la chanteuse a collaboré avec plusieurs artistes du milieu québécois tels que Léa Taillefer, Soleil Denault et Lou-Pascal Tremblay pour la réalisation de ses vidéoclips. Puis, Les Louanges et Kodakludo ont aussi joint leur plume unique et leur finesse musicale en collaborant sur les singles 1000 bornes et Miss Blumenfeld (Les Louanges), ainsi que I Lost My Keys and My Manners, Touchée Coulée et I Don't Wanna Say Goodbye (Kodakludo). Et finalement, son acolyte principal, Connor Seidel (Charlotte Cardin, Matt Holubowski, Les Soeurs Boulay, etc.) avec qui elle a coécrit et co-réalisé la majorité de son album.

L’album The Paradise Club est un album sur lequel on peut danser, où la langue franche et crue, avec des morceaux en anglais et en français. Claudia Bouvette y fait également un clin d'œil au pop de Gwen Stefani (G-GIRL). « Claudia y chante ses amours déçus, déchus, le drame des relations toxiques et les turbulences du cœur, mais c'est avant tout selon elle:une œuvre de reconstruction identitaire tournée vers la lumière, où de la détresse on passe à l'émancipation” ».

 

[content-ad]

 

The Paradise Club est l’oeuvre d'une jeune femme qui s'affirme et s'affiche haut et fort. Intense et festif, introspectif et ouvert, ce sera sans aucun doute la musique que l’on entendra partout cet été.

Souvenons-nous que la chanteuse a lancé, le 17 mai dernier, une websérie où l’on peut suivre la préparation de ses spectacles, les tournages de ses vidéoclips ainsi que des entrevues, pour son tout premier album. Les épisodes sont publiés sur sa page Instagram chaque lundi.

« Un p'tit insight exclusif dans l'univers de mon album The Paradise Club. Dans l'épisode 001 on décortique le choix des sons, l'angle artistique du projet et j'aborde aussi le thème omniprésent dans les paroles de l'album », pouvait-on lire en légende d’une publication Instagram de Claudia.

 

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Claudia Bouvette (@claudiabouvette)

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Claudia Bouvette (@claudiabouvette)

 

[content-ad]

Plus de contenu