Alors qu'une vague de dénonciations d'abus et de harcèlement sexuel fait rage sur les réseaux sociaux, Alex Nevsky a fait une publication Instagram pour avouer avoir eu certains comportements abusifs.

Le chanteur explique avoir reçu un courriel de la part d'une ex il y a quelques jours, un message qu'il voit comme un cadeau qui lui aurait permis d'ouvrir les yeux : « Je découvre que mon comportement lui a fait extrêmement mal, et qu'elle en porte encore les blessures. Je découvre comment, par ce que je croyais être de l'amour, j'ai fait et je fais encore parfois du chantage émotionnel, comment j'ai des attentes irréalistes face à la sexualité dans un couple. Je découvre à 34 ans comment certains de mes comportements sont abusifs. »

Alex Nevsky précise également qu'il avait tendance à se voir « du côté des gentils » et qu'il réalise aujourd'hui faire « partie de la gang de ceux qui doivent changer. Qui doivent s'éduquer. »

Au-delà de cette relation qu'il ne nomme pas, le musicien prend « l'entière responsabilité pour toutes les fois où une femme s'est sentie insuffisante ou obligée d'avoir des rapports intimes » avec lui. « Je m'avoue enfin que j'ai un comportement toxique », ajoute-t-il.

Outre ses propres comportements abusifs, Alex Nevsky avoue également s'être fermé les yeux sur ceux de gens de son entourage : « Je ferai tout en mon pouvoir pour être un allié, pour ne plus jamais défendre par mon silence ou par mon inaction des agresseurs et des violeurs. » Il indique avoir mis fin à sa relation de travail avec l'un d'eux il y a deux mois. « J'étais au courant de l'histoire [...], puis j'ai cru la version de l'agresseur », précise-t-il en indiquant le regretter « amèrement ».

« J'ai aussi, dans mon entourage, une autre personne visée par des allégations », ajoute-t-il en admettant avoir là aussi fermé les yeux sur les histoires des victimes, à qui il s'excuse également. Sans nommer le nom de cet « ami », Alex Nevsky écrit qu'il ne cautionnera plus jamais ce genre de comportements par son silence.

Reconnaissant que ces réalisations viennent « peut-être un peu tard », Alex Nevsky conclut son message en indiquant avoir beaucoup à apprendre, en s'excusant à celles qu'il a pu « blesser ou offenser » et en indiquant croire les victimes.

 

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Alex Nevsky (@alex_nevsky_) le

Page d'accueil