Yama Laurent fait de troublantes confessions sur sa relation avec son père

Crédit photo: Twitter de La Voix

On savait que le passé de Yama Laurent était une zone extrêmement pénible à revisiter pour elle, mais disons qu’on a eu beaucoup de difficulté à lire ce qui suit. En entrevue avec le magazine 7 Jours, la grande gagnante de La Voix 6 a fait le point sur le décès récent de son père, un événement aussi bouleversant que conflictuel considérant les années d’enfer qu’elle a vécues auprès de lui.

« Le seul regret que j’ai, c’est qu’il emporte avec lui des réponses que je n’aurai jamais, confie-t-elle. J’aurais aimé qu’un jour il m’explique certaines choses et que cela me permette de comprendre pourquoi il était ce qu’il était avec moi. J’aurais aimé l’entendre dire des choses positives. Qu’il me dise qu’il m’aime et que je suis sa fille quand même. J’aurais aimé entendre de sa bouche qu’il était désolé de ce qu’il m’a fait. Je souhaitais aussi secrètement qu’on trouve un diagnostic, qu’on me dise qu’il souffrait d’une maladie mentale, afin d’expliquer tous ses gestes envers moi. Quand j’ai su qu’il était mort, j’ai eu à faire un deuil de tout ça ».

Ce n’est que lorsqu’elle a été sauvée par sa mère, qu’elle rencontrait alors pour la première fois, que l’enfer a enfin cessé. Cette survivante du tremblement de terre d’Haïti décrit d’ailleurs cet événement comme « le plus beau jour de sa vie ». Reste que sa relation avec son père est demeurée un terrain douloureux après toutes ces années.

« Mon père m’a fait subir des sévices autant physiques que psychologiques, et c’était une période malheureuse pour moi, poursuit la jeune femme. J’ai vécu avec lui tout ce qui est le contraire de la normalité dans une relation père-fille, tout ce qui est le contraire du bonheur. Ce fut pire que tout ce que quelqu’un ne pourra jamais imaginer. J’ai vécu toute ma vie dans la peur avec lui. Il était violent, il ne m’aimait pas du tout, et je ne sais pas pourquoi. Je me suis fait plein de scénarios en tentant de m’expliquer pourquoi il me détestait depuis ma naissance. Ai-je fait quelque chose? Est-ce que ma peau était trop foncée? Bon, il ne va pas me manquer. Mais j’aurais aimé comprendre pourquoi il ne m’aimait pas ».

Une publication partagée par La Voix (@lavoixtva) le

Pour Yama, cependant, ce départ signifie le début d’une guérison nouvelle, bien que difficile à entamer : « C’est certain que, lorsque je regarde les blessures sur mon corps, les marques, les cicatrices, ça me rend triste. Mais je lui ai pardonné. Je ne veux pas vivre avec cette charge. Mon père, je l’adorais. Je faisais tout pour qu’il m’aime et pour qu’un jour il soit gentil avec moi. Je faisais tout pour l’impressionner, et ça n’a pas marché. »

Revenue au travail après avoir suspendu ses activités professionnelles, le temps d’encaisser le choc, la chanteuse se tient toutefois occupée avec des projets fabuleux, comme un duo sur le prochain album de Jean-Pierre Ferland. Le chant est désormais devenu son travail à temps plein, et elle commencera également à donner des cours dans une école pour les tout-petits.

À Yama Laurent, nous aimerions dire merci pour sa grande sincérité, et surtout, bon succès dans cette extraordinaire nouvelle vie qui commence.

 

À lire aussi :

Johanne Fontaine confie ne plus en avoir pour longtemps

Charlotte Legault rend un hommage touchant à Samuel Babineau

Julie Snyder fait de bouleversantes confidences au Show de Rousseau

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES