Jérémy Gabriel réagit aux excuses d'Alex Martel

Crédit photo: Facebook du Montebello Rockfest

La saga de la photo controversée de Jérémy Gabriel se poursuit! Pour ceux qui n'auraient pas suivi, le festival Rockfest a publié il y a quelques semaines une photo compromettante de celui qu'on appelait autrefois le petit Jérémy, vraisemblablement en train de fumer de la marijuana. L'artiste a vivement condamné la publication, menaçant de poursuivre le festival si la photo n'était pas retirée promptement du web. La photo est ensuite retirée et le fondateur du Rockfest, Alex Martel, a présenté des excuses un peu sarcastiques au chanteur sur la page Facebook de l'événement.

En entrevue avec Denis Lévesque hier, l'artiste a réitéré que ce genre de publication insinuant qu'il prenait de la drogue, qu'elle s'avère vraie ou non, demeure une invasion de sa vie privée : « Une photo comme celle-là, peu importe la personne connue qui s’expose, il faut s’attendre à des choses comme ça. Par contre ce n’est pas dans l’intérêt public de dire oui ou non, de dire si c’est moi ou qu’est-ce que je consomme dans la vie. »

Les excuses un peu molles du festival ne l'ont d'ailleurs pas vraiment impressionné, le chanteur soulignant que le véritable scandale se trouvait dans le fait qu'un événement tel que celui-ci, financé par le gouvernement et nos taxes, puisse se moquer des artistes comme ce fut le cas pour lui. Les excuses présentées par le fondateur évoquaient également le caractère léger et humoristique de la publication, ce qui a fait sourciller l'interprète d'I Don't Care : « C’était très mesquin, en fait. Quand bien même qu’ils essaieraient de mettre ça sur le dos de l’humour, il y a beaucoup de gens qui essaient de mettre des choses non acceptables dans la société sur le dos de l’humour ».

Si vous faisiez le deuil de la belle amitié entre Alex Martel et Jérémy Gabriel, ne pleurez plus : leur relation était strictement professionnelle. Celui que le festival a qualifié de « grand artiste de la chanson québécoise » a d'ailleurs bien compris l'ironie de ces excuses : « N’importe qui de moindrement intelligent comprend le sarcasme. Les relations qu’on avait, c’était pour le booking du Rockfest, c’est tout. Ce n’est pas mon ami, ce n’est pas quelqu’un que je rencontre chaque semaine. »

Pour voir le passage de Jérémy Gabriel à l'émission de Denis Lévesque, c'est par ici.

 

À lire aussi : 

Découvrez le vrai nom de ces stars québécoises

Les candidats de La Voix s’amassent au spectacle de Christophe Maé

Le Buzz – René-Charles Angélil reprend deux chansons de The Weeknd

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES