Voies de fait: Éric Lapointe souhaite régler l'affaire hors cour

Crédit photo: Karine Paradis Éric Lapointe

En octobre dernier, Éric Lapointe plaidait non coupable à des accusations de voies de fait pesant contre lui suite à une altercation avec une femme à son domicile après une soirée bien arrosée pour son cinquantième anniversaire qui s'est soldée par son arrestation. L'avocat qui le représente, Jacklin Turcot, avait alors demandé que la comparution du chanteur soit retardée au 30 janvier 2020, chose qui lui a été permise.

Aujourd'hui était donc la journée de l'audience. Encore une fois, Éric Lapointe n'était pas présent et était plutôt représenté par son avocat, comme la loi le lui permet. La plaignante, qu'un interdit de publication empêche de dévoiler l'identité, était également absente. Selon ce que rapporte La Presse, la Couronne a rapidement laissé savoir qu'elle désirait poursuivre la procédure pour qu'Éric Lapointe subisse son procès.

Tout le contraire du discours de Me Jaklin Turcot, qui a indiqué qu'Éric Lapointe souhaitait régler l'affaire hors cours, comme la situation est très lourde à porter pour la vedette. « Un procès, ce n’est facile pour personne. On aime toujours trouver une alternative à un procès. Ce n’est pas facile pour M. Lapointe de vivre tout ça, tant économiquement que personnellement et socialement, ce n’est pas à oublier. »

Malgré tout, une date de procès a été convenue par les partis, soit le 10 mars prochain. D'ici là, Éric Lapointe devra continuer de ne pas s'approcher à moins de 100 mètres de la victime alléguée. Un autre point qui désole l'avocat d'Éric Lapointe, puisque, selon lui, la résolution de conflit devrait se régler par la communication, a rapporté le Journal de Montréal.

On rappelle également qu'avec son arrestation, Éric Lapointe ne sera pas coach à La Voix 8. Il a plutôt été remplacé par Pierre Lapointe. La nouvelle saison débutera le 9 février prochain.

Source:

La Presse et Le Journal de Montréal

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES