Van Carton en 13 questions

Crédit photo: Courtoisie Van Carton

On connaît Guillaume Monette comme un des 3 Gars Su’l Sofa, mais le chanteur et guitariste fait maintenant carrière solo. Son premier album, Des choses qui tiennent debout, est sorti le 22 mars dernier et nous fait découvrir ses sonorités pop indie aux accents électro et alternatif, ponctuées de paroles abordant la prise de conscience de l'artiste face à la société de consommation.

Quel est ton film préféré de tous les temps?

Un film préféré, pour moi, c’est un film qu’on pourrait écouter chaque semaine sans se lasser. Je pense que pour moi ce serait le film Un crabe dans la tête par André Turpin. J’ai vu ce film assez jeune, et à chaque fois que je l’ai revu je l’ai apprécié d’une façon différente. Le making-of est aussi vraiment intéressant.

Quel est ton statut Facebook actuel? 

Je me tiens loin de Facebook et je suis avare de détails. J’ai même une application qui me permet de bloquer mon feed sur mon laptop. Parce que quand je suis sur mon laptop d’habitude c’est pour travailler, et les médias sociaux sont l’ennemi de la productivité! Mais si je devais le partager, mon statut serait heureux père de famille.

Quelle chanson écoutes-tu en boucle en ce moment?

La chanson Pékin (les amitiés) de Jason Bajada. Je connais pas beaucoup le répertoire de cet artiste, mais cette pièce-là est venue me chercher droit au cerveau. C’est répétitif, planant, dansant et on ne voudrait jamais que ça s’arrête.

Si tu pouvais changer de vie avec quelqu'un d'autre pendant une journée, qui choisirais-tu?

J’irais bien passer une journée dans la tête d’Elon Musk, parce que ça doit être vraiment intense. Sûrement qu’après quelques heures, ça deviendrait une torture. Alors je reviendrais avec encore plus de gratitude envers la vie que j’ai créée.

Où est-ce que l’on risque de te croiser?

C’est facile de me croiser au café Hélico ou au Salon Enchanthé dans Hochelaga. Si je suis sur mon laptop, c’est que je travaille sur une toune. Si je suis sur Facebook, dites-moi de lâcher Facebook pis de travailler s'il vous plaît.

Qui t’impressionne le plus?

Je suis vraiment impressionné par les gens qui rayonnent d’énergie positive, ceux qui humblement portent leur rêve et en font bénéficier tout le monde autour. Je n’ai pas d’exemple, mais vous savez qui vous êtes!

Qui est ton/ta sexe-symbole?

Eh boy, je vais dire quelque chose d’un peu intense, mais le sexe est surévalué. On a tellement utilisé le sexe dans les dernières décennies pour vendre, que c’est devenu quelque chose de caricaturé. Ce qui est sexy, c’est quelqu’un qui est là pour toi, dans les hauts et dans les bas. Quelqu’un qui partage tes souffrances et avec qui tu échanges des espoirs. Le reste, c’est juste de la dopamine.

Raconte-nous ton expérience la plus folle avec l’un de tes fans?

J’ai pas vraiment de fans fous avec Van Carton, du moins pas encore! Mais avec 3 Gars Su’l Sofa, après 10 ans, on avait quelques histoires. Ce qui me vient en tête, c’est des bobettes de grand-mères qu’on s’est fait lancer sur scène pendant un spectacle. Je les ai encore. Ça ne venait pas d’une grand-mère, c’était un coup prévu, mais fallait quand même le faire! Y’a aussi le gars qui est monté sur le stage en plein milieu d’une toune très relaxe pour faire un backflip! WTF!?!

Quel est ton plus grand plaisir coupable?

Je mange des biscuits aux pépites de chocolat parfois, le soir, avec un verre de lait végé. C’est un moment où je deviens un peu mésadapté, ça me ramène directement à mon enfance où sans frère ni sœur, je n’avais pas à partager. Même après 10 ans avec ma blonde, je ne partage pas mes biscuits avec elle. Bon, ok, des fois, mais VRAIMENT à contre-cœur. Ça la fait rire, heureusement.

Combien de temps prends-tu pour te préparer avant de sortir?

À peu près deux minutes. Clés, cell, cash, ciao.

Ta dernière journée de congé ressemblait à quoi?

C’est le dimanche avant le lancement, donc j’étais un peu dans le stress. J’ai fait le déjeuner pour la famille, ensuite l’épicerie, un peu de job et le gym. Puis, le soir, je me sentais mal d’avoir été absent donc j’ai proposé à ma fille qu’on monte la tente dans le salon. Elle a bien tripé, y’avait de la bouffe partout dans la tente.

Quel est ton drink du moment?

Le panaché. C’est un mélange de bière et de ginger ale, c’est parfait en pinte. Tu coupes de moitié ton apport en alcool, donc t’es plus frais le lendemain.

Lequel des sept péchés capitaux te ressemble le plus? 

Envie, je dirais. C’est une autre raison pourquoi je coupe le plus possible les médias sociaux, je suis capable de me rendre malheureux en 10 minutes sur Facebook ou Instagram. C’est un défaut que je réussis tranquillement à démonter, mais quand j’étais ado, j’étais tellement envieux des autres que ça me rendait vraiment triste. On ne peut vraiment que se comparer à soi-même! C’est la seule comparaison qui a du sens!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES