Unité 9: Une scène de viol particulièrement troublante

Bon, on s'entend pour dire qu'une scène de viol est forcément troublante. Ceux qui ont vu Irréversible de Gaspar Noé à sa sortie en 2002 ont sans doute encore en tête le terrifiant plan-séquence où l'on voit Monica Bellucci se faire agresser. Eh bien, Unité 9 nous a offert une de ces scènes qui nous trottera longtemps dans la tête, hier soir, lors de la diffusion de l'épisode de mi-saison, le dernier avant la pause pour les Fêtes. Attention, ce texte contient des spoilers, nous vous suggérons donc d'arrêter votre lecture si vous n'êtes pas à jour dans le visionnement des épisodes.

Si l'arrivée de la nouvelle détenue Eyota Standing Bear (Natasha Kanapé Fontaine) était suffisante pour nous donner des frissons dans le dos, elle qui est considérée dangereuse après avoir ouvert le ventre d'un homme et en avoir vidé les tripes, c'est certainement ce qui est arrivé à Jeanne Biron (Ève Landry) qui nous a le plus levé le coeur.

Alors qu'elle croyait que son frère, Serge, avait changé de vie, Jeanne a découvert assez rapidement qu'il l'avait attirée dans un piège. En sortie pour 24 heures, elle s'est retrouvée dans une maison rapidement envahie par un groupe de motards avec qui son frère s'est mêlé, un peu malgré lui. Forcée à ramener de la drogue à Lietteville, elle ne veut pas coopérer, mais celui qui semble être le chef de la bande lui fait rapidement comprendre qu'elle est maintenant sous son joug. C'est en la violant et en demandant à un de ses acolytes de faire de même qu'il a complètement brisé la détenue si attachante.

De retour en prison, Jeanne s'est fait accoster par Shandy (Catherine-Anne Toupin), aussi dans la bande de motards, qui lui dit que, maintenant, elle leur appartient. Jeanne s'est alors rué sur Eva Côté (Carla Turcotte), la frappant au visage, et l'épisode s'est ainsi conclu avec l'arrivée des IPL. Ouch.

On devra donc s'inquiéter pour Jeanne jusqu'au retour de l'émission (encore!), en janvier. Le preview pour le reste de la saison ne nous laissait pas non plus voir un avenir très reluisant pour elle. Rappelons qu'on avait passé l'été à se demander si elle avait bel et bien réussi à s'évader pour finalement apprendre qu'elle s'était réfugiée sur le toit en tentant de dénoncer les conditions de vie des détenues.

Danielle Trottier, l'auteure de l'émission, qui a d'ailleurs récemment dit qu'elle n'écrira plus jamais de la même manière à cause de la récente actualité, a adressé un message aux fans de l'émission sur la page Facebook d'Unité 9. On a bien hâte de découvrir « la grande force des femmes » dont elle nous parle parce qu'on souhaite sincèrement les voir se relever!

En plus du Centre d'aide aux victimes d'actes criminels (CAVAC), plusieurs ressources, centres et organismes peuvent vous venir en aide si vous êtes victimes d'agression sexuelle. Pour les consulter, c'est ici.

 

À lire aussi:

Unité 9 nous a fait craindre un autre décès

L’auteure d’Unité 9 pose une importante question aux fans de l’émission

Mémoires vives: Le public salue la fin de cette grande série

Crédit photo: Facebook d'Unité 9

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES