Cette semaine, les candidats de Si on s'aimait ont fait leurs valises! Alors que Jennifer et Rémi partaient explorer la Toscane et que Fanny et Anyck allaient profiter du soleil du Sud, Jonathan et Marie-Ève se sont rendus... au Saguenay pour faire du camping. Ça tombe bien, Marie-Ève n'aime ni le camping ni Jonathan!

Louise Sigouin, la thérapeute de l'émission, a donné des devoirs à chacun des couples pour qu'ils puissent continuer leur « cheminement personnel » (ou pour les permettre de s'endurer sans s'égorger, c'est selon). Ainsi, Jennifer a reçu comme défi de nommer les bienfaits de son voyage avec Rémi, qu'elle est contente d'avoir choisi pour ce séjour à Florence. Ce dernier doit de son côté dire ce qui lui plaît de la présence de sa partenaire, avec qui il pense former une belle équipe malgré l'absence d'intimité. Du côté de Marie-Ève et Jonathan, c'est elle qui doit prendre en charge l'organisation du budget et des activités, tandis qu'il doit se libérer de sa prise en charge et apprendre le laisser-aller. Quant à Fanny et Anyck, une dispute a éclaté avant qu'ils n'aient le temps d'ouvrir les fameuses enveloppes que Louise leur a laissées.

C'est bien beau ces instructions, mais ça n'a pas empêché que l'arrivée à destination et même les jours qui ont précédé le voyage ne se sont pas déroulés sans anicroche pour tout le monde. Durant un souper avec des amis, Marie-Ève a répété à trois reprises au sujet de sa relation que « c'est resté au même stade »; rien ne va plus dans son « couple », au point où mettre en mots son écoeurantite ne doit pas être évident, la pauvre. Jonathan en a profité pour jaser avec l'amie de sa partenaire, qui lui a un peu mis au visage ce qui est perçu comme un côté un peu cheapette. Ce n'est ni la première fois qu'on le dit ni la dernière : il n'y a plus rien à sauver entre ces deux-là. Courez!

Chez Jennifer et Rémi, ça va comme ça peut aller entre deux amis qui s'entendent bien, mais qui étaient à la base à la recherche de quelqu'un avec qui partager leur vie. Louise Sigouin semble être autant obsédée par le rapport à la sexualité de Rémi que Rémi est obsédé par la sexualité. À l'opposé, la veuve est moyennement à l'aise dans ces conversations, qui vont jusqu'à porter sur le niveau de sensualité des épaules féminines. Au moins, ils sont bien partis pour profiter de leur séjour, durant lequel Jennifer a aussi finalement brûlé la lettre qu'elle avait écrite à son défunt mari il y a déjà plusieurs semaines. Bonne chose de faite.

C'est loin d'être aussi blanc ou noir entre Fanny et Anyck, qui ont bel et bien eu des rapprochements selon la fille de cette dernière. Pas si platonique que ça leur relation, finalement! Mais s'ils ont surmonté leur chicane de la semaine dernière, ils se sont rapidement retrouvés dans une nouvelle querelle. Alors que lui aurait aimé statuer leur relation une fois pour toutes, elle préférait voir où ils en sont durant le voyage. Quelque chose semblait brisé entre eux et c'est une petite tempête tropicale qui s'est abattue sur le couple durant leur première soirée dans le Sud. Après une dispute, ils ont soupé en tête-à-tête et le malaise était palpable : Anyck était incapable de nier ce qui venait d'arriver, précisant que son problème n'était pas avec l'ensemble de la relation, mais bien avec le moment présent. La réaction de Fanny à cette confrontation a été de partir, ce qui n'a probablement pas amélioré la situation. S'enfuir au moindre pépin, comme si c'était tout ou rien, est bien contraire aux enseignements de Louise, pourtant!

On a tout de même bon espoir que ces deux-là réussissent à se rafistoler encore une fois, comme Émily Bégin a confirmé qu'un des trois couples est toujours ensemble à ce jour, un an après la fin des tournages. S'il est assez évident que ce n'est pas celui de Jonathan et Marie-Ève et qu'il serait on ne peut plus surprenant de découvrir qu'il s'agit de celui de Jennifer et Rémi, il n'est pas trop difficile de deviner quels amoureux elle a en tête...

Page d'accueil