Ce lundi matin, une autre bombe est tombée sur le milieu artistique, alors que Le Devoir a publié les témoignages de neuf femmes qui allèguent avoir subi des relations sexuelles non consentantes ou des baisers non consensuels de la part de Julien Lacroix. Ce dernier n’a pas tardé à réagir aux accusations en se défendant, écrivant notamment être victime d’une campagne de diffamation.

Après une vague de commentaires négatifs, Julien Lacroix a disparu des réseaux sociaux, avant de refaire surface le lendemain pour livrer des excuses à ceux et celles qui auraient pu être « déçus » par sa première publication. Il a aussi été largué par ses partenaires d’affaires, autant sa maison de gérance que les différents diffuseurs télé.

Ce mercredi, Rosalie Vaillancourt, qui a corroboré les faits allégués par Geneviève Morin, l’ancienne conjointe de l’humoriste de 27 ans, dans l’article du journal, a brisé le silence le temps d’une série de stories Instagram.

Rosalie Vaillancourt a d’abord abordé sa relation avec Julien Lacroix. Les deux étaient en effet amis avant que celle-ci ne prenne ses distances avec lui à la suite des confidences de Geneviève Morin.

« Cette semaine a été tough. Julien était un de mes amis. Même si on s’était perdu de vue depuis les deux dernières années, c’était quelqu’un que je trouve tellement drôle. C’est sûrement un des humoristes qui me fait le plus rire. Il m’obligeait à me dépasser. Super travaillant. Sa vie étant son travail. Je n’ai pas l’impression d’avoir été victime de Julien. Je le trouvais juste f*cking lourd saoul. Ce qui m’a aidée à croire mon amie », peut-on lire dans son message.

Dans le reportage du Devoir, Rosalie Vaillancourt raconte en effet que l’histoire d’agression dont aurait été victime Geneviève Morin lui aurait permis de prendre du recul et réaliser les gestes déplacés que posait souvent l’humoriste.

Elle poursuit ensuite : « Je l’ai cru tout de suite. J’ai ensuite su que ce n’était pas une fille qui l’avait mis sur la liste, comme il m’a fait croire. Mais plusieurs. Et ensuite j’ai reçu un message d’une fille qui me disait avoir été victime elle et plusieurs filles de son secondaire. Je refusais de travailler avec Julien depuis quelques mois déjà. J’avais peur de le croiser. »

Rosalie Vaillancourt indique également avoir voulu parler de l’affaire avec des personnes de son entourage, mais qu’elle se serait fait montrer la porte : « J’ai essayé d’en parler à des gens, mais j’ai été tellement déçue. Des personnes que j’aimais profondément me disaient de me taire ou n’écoutaient pas. »

Crédit:Stories Instagram Rosalie Vaillancourt

« J’espère de tout coeur que Julien va pour de vrai chercher de l’aide. Je sais que c’était ce que je devais faire. J’ai sûrement perdu des contrats ou des fans dans les derniers mois, semaines ou jours. Mais j’ai agi selon mes valeurs. »

Sa déclaration dans Le Devoir ne lui aura pas valu que de bons commentaires. Au contraire, l’humoriste féminine s’est fait insulter par des internautes, ce qui l’a d’autant plus fait compatir avec les victimes qui ont dénoncé leurs agresseurs depuis le début du mois de juillet.

« Je n’imagine pas comment ça doit être difficile pour les filles/gars de parler d’une agression sexuelle. Publiquement ou en privé. J’ai SEULEMENT appuyé la version de mon amie. J’ai seulement dit: »C’est vrai, elle me l’a dit et je la crois parce qu’il a eu des actions parfois déplacées devant moi ». C’est presque rien. J’ai même pas avoué un viol ou un attouchement. Et je me fais ramasser sur mon humour, ma voix et mon intégrité. »

Crédit:Stories Instagram Rosalie Vaillancourt

Elle a notamment partagé quelques exemples de messages haineux qu’elle a reçus.

Crédit:Stories Instagram Rosalie Vaillancourt
Crédit:Stories Instagram Rosalie Vaillancourt

La vague de dénonciations n’est pas un mouvement facile. Il est en effet inquiétant de constater qu’il y a autant de personnes qui sont victimes d’inconduites sexuelles et d’abus. Pourtant, c’est un tournant qui est essentiel pour que les choses changent, est d’avis Rosalie Vaillancourt.

« Il y a vraiment un tournant qui est en train de s’opérer. Et on voit le laid de notre société. À quel point elle est sexiste. »

Pour le reste, Rosalie Vaillancourt espère que ses collègues masculins du milieu de l’humour sauront démontrer de la compassion pour elle, mais surtout pour les victimes, en plus de ne plus fermer les yeux devant des comportements problématiques.

« Je ne parlerais pas aux journalistes. Tout a été dit. Et j’espère réellement que mes collègues masculins m’épauleront et épauleront les prochain.e.s qui dénoncent. En refusant de travailler avec des gens problématiques. »

Les mots de Rosalie Vaillancourt font d’ailleurs écho à ceux de Guy A. Lepage, qui a lui aussi commenté l’affaire ce lundi.

Crédit:Stories Instagram Rosalie Vaillancourt

En coulisses

Psst : Rosalie Vaillancourt pourra certainement compter sur Louis T pour l’épauler. Ce dernier a commenté ce lundi l’affaire de Julien Lacroix. L’humoriste a dit vouloir participer au changement, quitte à payer un certain prix pour que tous se sentent en sécurité sur leur lieu de travail. De très sages paroles, qui, on l’espère, seront partagées par beaucoup d’autres.

Plus de contenu

Aidez-nous à continuer d'offrir du contenu gratuit et de qualité en désactivant votre bloqueur de publicités sur notre site.

Pour savoir comment désactiver votre bloqueur de publicité, suivez les indications en cliquant ici:

Comment désactiver mon bloqueur de publicités?

Selon votre bloqueur de publicités (Ad Blocker), suivez les instructions détaillées ci-dessous pour ajouter notre site à la liste blanche. Vous ne voyez pas l’application ou l’extension que vous utilisez? Reportez-vous au site Web de votre bloqueur d’annonces pour plus d’informations.

AdBlock
AdBlock Plus
Disconnect
uBlock Origin
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans votre barre de navigation.
  2. 2. Dans le menu, cliquez sur « Ne pas activer sur les pages de ce site ».
  3. 3. Cliquez sur « Exclure ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur de l'application Adblock Plus dans le coin haut-droit de votre barre de navigateur.
  2. 2. Lorsque la fenêtre contextuelle apparaît, cliquez sur « Bloquer les publicités sur ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur l’icône dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur ces mots: « Site de liste blanche ».
  3. 3. Cliquez sur « Actualiser ».
  4. 4. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !
  1. 1. Cliquez sur dans le coin supérieur de votre barre de navigateur.
  2. 2. Cliquez sur l’icône bleu.
  3. 3. La page se rechargera OU rechargez votre page. Vous pouvez continuer à naviguer sur notre site !