Retour aux sources pour Anik Jean avec Lost Soul - Entrevue exclusive HollywoodPQ

Entrevue exclusive HollywoodPQ: retour aux sources pour Anik Jean avec Lost Soul.

Lost Soul, cinquième album en carrière! Pour marquer le coup, Anik Jean a décidé de se faire plaisir et de revenir à ses premières amours. L'auteure-compositrice-interprète lance donc pour la toute première fois un album anglophone et revient vers ses premières influences! Alors, a-t-elle eu peur de faire le saut? Pas du tout! Elle attendait ça depuis un sacré bout de temps en plus.

Cet album très personnel et intense, à l'image de la chanteuse, deviendra d'ailleurs la trame sonore d'un long-métrage prévu pour 2016 sur lequel elle travaille présentement! Nul doute, Anik Jean n'a pas chômé pendant les derniers mois... et la fin de l'année, tout comme le début 2016, s'annoncent tout autant occupés pour elle!

Le nouvel album d'Anik Jean, Lost Soul, pour lequel elle assure la réalisation, les arrangements et la production via sa boîte Nathan Records, est disponible dès maintenant sur iTunes (juste ICI)!

Anik Jean Lost Soul

Même si tout va bien dans sa vie personnelle, l'artiste cultive le mythe de la chanteuse torturée à cause de ses textes et mélodies très sombres. Rencontre avec une touche-à-tout qui mord définitivement dans la vie à pleines dents!

Tu as une petite obsession pour Nick Cave, tellement que tu sembles l'avoir extériorisée pour ton look pour ta nouvelle pochette d’album!

Nick Cave, c’est comme Dieu pour moi! J’ai toujours été inspirée par lui. La pochette de Lost Soul a été faite par mon nouveau graphiste Maurice Roy et il est génial. Il a compris exactement ce que je voulais, il m'a cernée, tout en suivant mes influences: je voulais tout en noir et blanc et très dark, en suivant mes goûts (Nick Cave, The Smiths, PJ Harvey, des trucs des années 80-90). Je n'ai pas eu un mot à dire lorsqu'il m'a présenté le produit final, j'étais en admiration!

Lorsqu'on a su que tu faisais un retour aux sources, on a tout de suite pensé à ton premier album Le Trashy Saloon. Pourtant, Lost Soul est à des kilomètres de ça...

Au début, Jean Leloup voulait que Le Trashy Saloon soit en anglais et super dark, parce qu'il trippait là-dessus. Puis, on a parlé aux gens du projet, l'écriture avançait et on a finalement décidé de faire l'album en français. Mais reste que le projet initial et mes origines étaient exactement comme Lost Soul... et en anglais! Veux-veux pas, Jean m’a inspirée pour mon premier album, il m'a parrainée, et j'ai un peu pris son son... mais si tu portes bien attention, il y a quelques chansons qui sont dark sur Le Trashy Saloon et ressemblent aux chansons de mon nouvel album! Avec Lost Soul, je retourne en 2004! Lost Soul est sûrement l'album qui me ressemble le plus à date, même si oui, on dit toujours ça les artistes après chaque album que l'on fait! C’est spécial pour moi, c’est un retour à mes influences trèèès sombres...

C'est donc pour ça que tu as choisi de le faire en anglais?

J’ai toujours écrit en anglais avant Jean Leloup: à cause de l'artiste qu'il est, il m'a inspirée énormément à écrire et chanter en français, puisqu'il le fait si bien lui-même.

Toutefois, je pense en anglais, j’ai habité à Los Angeles pendant quatre ans et demi; c’est plus facile pour moi d’écrire en anglais qu’en français. En français, le challenge est tellement immense pour ne pas sonner quétaine et c’est toute une job! J’ai plus de facilité à m’exprimer en anglais et à faire sonner mes chansons comme je veux réellement qu'elles sonnent.

Retour aux sources pour Anik Jean avec Lost Soul

Tu es une personne tellement énergique et joyeuse, chaque fois qu'on te croise tu as un gros sourire... pourquoi ton nouvel album est si sombre?

(Rire) Je suis séparée en deux: quand je suis avec Patrick [Huard] et mon fils Nathan, je suis la maman, la femme. Quand on va dans des festivals de films, je ne me présente pas comme Anik Jean, mais bien comme « the wife ». J'ai un côté de ma personnalité qui est très dark, mais ce n’est pas parce que je suis malheureuse, au contraire tout va bien dans ma vie: mais c’est ce que j’aime, c’est réconfortant pour moi... je ne sais pas comment l'expliquer! Quand j’étais jeune j'aimais particulièrement les films d’horreur, j’ai tout le temps aimé le dark et la musique que j’écoute c’est que ça, aussi. Il y a un côté de mon passé qui est très dark et je vais chercher là-dedans quand j’écris. Je suis comme ça!

Closer a passé le cap des 15 000 visionnements sur YouTube. Un très beau clip en noir et blanc tourné avec Richard D’Anjou de Too Many Cooks. Est-ce que tu t’attendais à cette réception?

Il y a plein de gens qui m'écrivent qu'ils ont la chanson dans la tête depuis une semaine... c'est fou! Au départ, en plus, je n’étais même pas supposée faire un vidéoclip! Jean-Francois Bergeron, mon partner avec qui j’ai écrit la chanson, et moi avons décidé de faire un clip sur un coup de tête, après un appel un soir! Je lui disais que je voyais ça minimaliste, en noir et blanc et avec Richard D'Anjou. On a fait ça en cinq heures et je me disais qu'on ne pouvait pas passer à côté, puisque la tune était trop hot! Finalement, j'ai reçu des tweets d'Éric Salvail, Guy A. Lepage, Mitsou, Marina Orsini et plein de gens me contactent depuis la sortie de la vidéo pour me dire que la chanson est débile. Je ne m'attendais vraiment pas à ça! Je suis vraiment en mode « reconnaissante » pour le moment... L’album n'est pas très radio friendly, je ne l’ai pas écrit pour la radio, et ça je le savais dès le départ alors ça fait du bien que le clip soit vu, tout comme la chanson entendue. Lost Soul est plus un album pour exporter: je m’enligne pour l’Europe et les USA.

En écoutant Lost Soul, on a trouvé des tunes qu’il y avait déjà sur tes autres albums: Absinthe My Love qui était Amour Absinthe sur Le Trashy Saloon, Hurt/Orage sur Le ciel saigne le martyre et il y a aussi une suite à la chanson Oh mon chéri… pourquoi?

Ça fait longtemps que je voulais faire Oh mon chéri en anglais: la mélodie est tellement forte, je l’ai changée un peu, mais je trouvais que ça marchait avec cet album-là! Amour Absinthe, c’est l'une de mes tunes préférées à faire live, alors je voulais la garder et la mettre en anglais. J'ai aussi remis Hurt, ainsi que la tune cachée de mon 1er album, qui est devenue Blackbird. Je voulais faire revivre ces chansons-là carrément: je les ai réadaptées, réenregistrées et j'ai changé les paroles. C’était super à faire!

Tu as vraiment un don pour créer des ambiances! De quoi t’inspires-tu pour créer? 

Je cours à peu près 35 minutes chaque matin et il se passe bien des affaires à ce moment-là dans ma tête (rire)! Je passe ma journée en revue et là bang, l'inspiration me vient! Sinon, parfois je suis super chanceuse, juste en m’installant au piano j’arrive à écrire et je pars... Ça vient naturellement! Quand j’écris une chanson, j’entends déjà l’arrangement dans ma tête! Tout se fait au moment de l’écriture.

Lost Soul est le premier album que tu as produit avec ta compagnie Nathan Records! Est-ce que tu penses produire d’autres artistes ou ça va se limiter uniquement à toi?

J’ai parti cette compagnie de disques-là dans le but de faire mes propres albums et j’ai ma compagnie de prod aussi, AJH Productions, pour mes films et vidéos. Éventuellement, oui, j’aimerais ça produire d’autres artistes! C’est le fun de travailler sur tes propres projets, mais c'est aussi intéressant de se consacrer entièrement au bien-être d'un autre artiste et faire de la réalisation pour lui! Je dois d'abord me pratiquer sur moi-même et être certaine de faire ma job comme il faut, avant de commencer à travailler avec une autre personne!

Ton mari Patrick Huard est la première personne que tu remercies dans la pochette de ton album, est-ce qu’il est ton fan numéro 1?

C’est un de mes plus grands fans et ça fait longtemps! Six ans avant qu’on soit ensemble on était amis et il a tout le temps trippé sur mes chansons: il mettait d’ailleurs ma musique dans ses films! Patrick, c'est surtout quelqu'un qui est toujours là pour moi... on est là l'un pour l’autre! La réception de mon dernier album, Schizophrène, a été vraiment difficile à cause des médias et ça été un flop... l'album n'a pas vécu et j'ai eu un deuil à faire. Pourtant, il était super important, parce que je l'avais dédié à mon frère qui est décédé. Bref... Patrick a tellement été là pour moi pendant cette période et c'est pour ça que je l'ai remercié en premier: s’il n’était pas là, je ne serais pas l’artiste que je suis devenue. Il m'a tellement inspirée... Il me pousse et je fais la même chose avec lui. On est un couple qui s’aide beaucoup et on aime travailler ensemble!

Tu vas faire la musique pour la suite de Bon Cop, Bad Cop… on peut s’attendre à quel univers musical?

Les tournages du film vont commencer en mai. Je vais travailler aussi avec Jean-François Bergeron, qui va monter le film. Pour Bon Cop, Bad Cop, je vais aller chercher des chansons d'autres artistes pour la trame sonore, mais je vais aussi créer de nouvelles pièces à moi, tout comme du score (la musique d'ambiance instrumentale). Ce qui est le fun, c'est que c'est un film d'action, alors je vais être plus rock! Je vais seulement me consacrer à la musique et je ne jouerai pas dans le film.

Anik Jean tournage du film Lost Soul

Lost Soul, c'est ton nouvel album, mais ça va aussi être ton nouveau film! 

Oui! J'ai écrit et scénarisé le film Lost Soul et l'album en est la soundtrack. C'est d'ailleurs pourquoi je ne ferai pas de lancement pour mon album, mais je vais plutôt me concentrer à jouer l'album live lors de la projection du film en février prochain, dans les festivals. Le film est co-réalisé avec Jean-François Bergeron, un fidèle acolyte dont je ne pourrais me passer et qui m'accompagne dans toutes mes folies.

Anik Jean tournage du film Lost Soul

On est présentement en montage et le film va durer environ une heure. Je ne peux pas trop en parler pour le moment, mais Lost Soul va être un peu dans la même famille que le film Into the Wild mélangé avec Wild de Jean-Marc Vallée: c’est une réalisation d’une femme... Patrick [Huard] a un petit rôle dedans. Il m’a bien sûr aidée pour le film, qui a été tourné en Gaspésie l'été dernier. Dans le film Lost Soul, il y a d’autres comédiens, mais ils ne sont pas connus: ils ont joué pour la première fois et personne ne pourrait s’en douter parce qu’ils sont hallucinants. Ils arrivaient la journée du tournage et ils n'avaient aucune idée de quoi avait l'air le scénario, je leur disais quoi faire et quoi dire sur le moment. Il n’y a pas beaucoup de dialogue, la force se passe dans la musique et dans la vibe du film. J’ai un peu fait une Xavier Dolan de moi-même parce que j’ai co-réalisé et scénarisé le film, je suis le personnage principal, j'ai fait les costumes, j'ai casté et je faisais les maquillages!

Anik Jean en questions éclair

Anik Jean

Ton talent caché?

Psychologue, je suis une bonne psy pour mon entourage!

Ton émission jeunesse préférée?

Les Mystérieuses Cités d'or!

Ton prochain tatouage?

Je viens de me faire tatouer le nom de mon album (et mon film) sur la clavicule droite!

Retour aux sources pour Anik Jean avec Lost Soul

Si tu pouvais interviewer n’importe qui dans le monde, tu choisis qui?

Nick Cave!

Quand tu entends ta tune à la radio: tu changes de poste ou tu montes le son?

Je ne change pas de poste et ne monte pas le son (rire)... mais je l’écoute et ça me fait sourire. C’est le fun entendre ses œuvres!

Ta prochaine destination voyage?

New Orleans, Louisiane! C'est un endroit que je veux visiter depuis très longtemps.

Anik Jean pêche le saumon

Tu pêches le saumon, as-tu déjà initié ton fils Nathan?

Je n'ai pas l'air de ça, hein (rire)?! Mon fils commence, il a sa canne, et on va s'y mettre l'été prochain!

Ta définition du succès?

La réalisation de soi-même. Pouvoir réaliser ses rêves... Le succès, que ce soit international ou avec tes amis... un succès c’est quand tu t'es bien réalisé, que tu as accompli tes rêves, et que tu as la reconnaissance. Oui, c'est surtout la reconnaissance des gens!

Ce que tu fais pour décompresser?

La boxe, c’est mon sport préféré: c'est vraiment pour moi un défoulement, je ne pense à rien quand je fais de la boxe... à part de cogner fort! Et la course, tous les jours, j’ai besoin de ça à chaque matin!

Anik Jean parle de la sortie de son film Lost Soul

Ça fait longtemps que tu nous en parles, qu’arrive-t-il de ton projet de télé avec Marie-Claude Savard, Ange et démone?

Ah! C'est tellement compliqué, on a hâte que ça aboutisse (rire)! C'est tellement long en télé... Écoute, ça fait deux ans et demi qu’on a écrit le projet, il a changé... mais là, on a eu un genre de gros GO presque officiel d’une chaîne de télé. J’imagine qu’on va pouvoir en parler d’ici deux semaines. On commencerait, je pense, en mars. Si ça ne bouge pas, on va le faire bouger! Je n'ai jamais eu un projet qui a pris autant de temps.

Ce qu’on peut te souhaiter pour la prochaine année?

Que ça continue comme ça parce que c’est vraiment cool. Que tous mes projets aillent bien, dont mon film. Je ne veux rien changer, tout va bien! J'ai d'ailleurs signé une entente avec Believe, une compagnie de distribution digitale à travers le monde: je suis donc distribuée dans 240 territoires, en Europe, France, Chine, USA, je suis partout en ce moment! C'est génial, parce qu'il y a quelqu'un à Istanbul qui peut télécharger mon album et l'écouter... La musique, c'est rendu ça en 2015, ce n'est plus seulement un album qui sort en magasin, mais ce sont aussi les réseaux sociaux qui l'accompagnent, les sites de vente numérique, etc.! Je n'achète plus vraiment d'album, je vais sur iTunes ou quand j'aime VRAIMENT les artistes, je m'achète leur vinyle... ah! Parlant de vinyle, je vais faire un vinyle: je vais faire un special edition pour la sortie du film, certaines chansons de Lost Soul vont s'y retrouver, mais il y aura aussi d'autres nouvelles chansons dessus. Ça va sortir en édition limitée et la pochette va probablement être la pochette du film Lost Soul! Mon premier vinyle.

anik jean lost soul

À lire aussi:

Patrick Huard et Anik Jean travaillent ensemble sur Bon Cop, Bad Cop

Crédit photo: Karine Paradis

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES