Pierre Hans se confie sur ses problèmes de consommation qui l'ont conduit à OD Grèce

Crédit photo: Instagram de Pierre Hans

Il s'en est passé des choses depuis le retour de Pierre Hans après son bref, mais très remarqué passage sur le tapis rouge d'OD Grèce. « Ça a beaucoup changé parce que je me fais reconnaître dans la rue », nous explique celui qui a repris son poste de col bleu pour la ville de Montréal, ajoutant qu'il est maintenant suivi par plusieurs jeunes qui lui écrivent qu'ils aiment la joie de vivre qu'il projette.

Tant mieux, puisque c'est un peu ce qui l'avait poussé à participer à la téléréalité : « La raison pourquoi j'ai fait Occupation Double, c'est que je veux passer un message d'espoir. Je vivais un moment vraiment difficile dans ma vie. Les deux dernières années, c'était un cauchemar pis à un moment donné je me suis dit : ''Faut que ça arrête'' ».

« Moi, avant, je faisais de la course, le 100 mètres. J'ai toujours été une petite vedette dans mon milieu. Quand tu cours le 100 mètres, t'as toute l'attention sur toi. J'étais vraiment talentueux, j'aurais pu aller aux Jeux olympiques, j'ai fait les Championnats du monde, se souvient Pierre Hans, qui fêtait son 33e anniversaire la semaine dernière. En vieillissant, à un moment donné, il y a d'autres trucs qui rentrent dans ta vie, fait que j'ai arrêté de faire de la course. Mais, erreur, j'aurais dû continuer de m'entraîner, parce qu'après ça, y'avait pu rien. J'avais pu d'attention, j'étais comme une fleur qui a perdu son soleil. Il n'y avait plus rien devant moi, je ne faisais plus rien, j'ai fait une mini-dépression et j'ai commencé à consommer parce que je me sentais seul, je ne sortais plus. »

C'est là qu'il a touché le fond : « Je veux pas dire exactement ce que je consommais parce que je ne veux pas que le monde se dise que cette drogue-là est moins dure qu'un autre drogue, mais j'ai vraiment plongé dans cet univers-là. Ma vie a changé du tout au tout, j'étais plus la vedette de rien, j'étais dans la noirceur. J'étais tout seul, je consommais tout seul. À un moment donné, je consommais la nuit et le lendemain j'appelais un taxi pour aller à l'hôpital parce que les infirmières s'occupaient de moi, j'avais de l'attention, ça me faisait sentir bien. »

Pierre Hans est certainement reconnaissant envers une infirmière qui lui a dit qu'il avait besoin de retrouver une passion, puisqu'au même moment il a vu une annonce pour participer aux auditions d'OD et a quitté l'hôpital pour se rendre directement au Casino. « Moi, je voulais faire OD pour avoir un Cœur à cœur avec Jay pour dire : ''La vie peut mal aller, mais présentement je suis en Grèce, c'est tellement la vie genre.'' J'avais un message d'espoir à donner », résume le bon vivant. Pour lui, ce qui l'a raccroché à l'espoir, c'était de participer à l'émission de V.

« Quand je suis revenu [de Grèce], y'a plein de personnes qui m'écrivaient des mauvais messages, mais y'a aussi du monde qui m'écrivait des beaux messages, qui m'ont compris », explique Pierre Hans. Les messages haineux qu'il a reçus l'ont frappé à un point où il a réalisé que ça devait être encore plus difficile pour les jeunes au secondaire qui sont victimes d'intimidation. Avec les commentaires négatifs, OD, qui le raccrochait à l'espoir, aurait finalement pu avoir l'effet inverse, mais Pierre Hans ne s'est pas laissé faire et a plutôt eu l'idée de lancer une collection de chandails avec sa fameuse phrase, « C'est tellement la vie genre ». « Je me suis dit qu'il faut que cette phrase-là soit vue quelque part, faut que ça devienne un modèle », nous précise-t-il.

« J'ai toujours dit ça! Tu bois de l'eau parce que t'es déshydraté de la veille? C'est tellement la vie! Ou tu manges des œufs avec du bacon le matin avec un bon café, c'est tellement la vie! Tu vois une belle femme? C'est tellement la vie! Des fois, on prend pas le temps d'apprécier le moment. »

Celui qui serait intéressé à refaire les auditions d'OD cette année a l'intention que ses chandails aident concrètement les victimes d'intimidation : « J'ai décidé de prendre une partie des profits pour la donner à une fondation contre l'intimidation, parce qu'il faut que cette phrase-là serve à quelque chose. Si cet argent-là peut aider à ce qu'un enfant ne se suicide pas ou qu'il accepte ce qu'il est, ça sera mission accomplie. » Pierre Hans aimerait remettre les fonds amassés à la Fondation Jasmin Roy, mais n'a pas encore contacté l'organisme pour voir s'il accepte. Ce qui est certain, c'est que ce joyeux luron compte bientôt sortir plus de chandails, avec différentes couleurs et différents designs.

Pour vous procurer un chandail, c'est ici. Vous pouvez également participer à notre concours sur Instagram en suivant la publication ci-dessous!

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES