PO Beaudoin réagit au drame de la fillette de Granby en partageant de l'amour

Crédit photo: Serge Cloutier

Après avoir vu le drame de la fillette décédée à Granby qui a secoué l'entièreté du Québec, comme rapporté entre autres par La Presse et Le Journal de Montréal, PO Beaudoin a décidé de s'exprimer sur le sujet en publiant plusieurs photos de lui en compagnie de sa famille et en partageant un texte émouvant. L'influenceur tient à mentionner qu'il a attendu plusieurs jours pour s'exprimer sur le sujet parce qu'il était sans mots face à ce drame et qu'il tenait à « peser [ses] mots avant d'exprimer toute la rage et l'incompréhension [qu'il avait] face à cette cruauté. »

Dans son texte, il insiste sur l'importance de s'aimer les uns les autres, mais aussi sur la beauté d'avoir un enfant : « Nous l'oublions souvent, mais avoir un enfant, c'est un privilège, un cadeau qui n'a pas de prix. » Il explique que ce drame l'a frustré, mais surtout attristé, et que, n'ayant pas d'enfants, il ne peut même pas imaginer la réaction de parents face à cet événement tragique. Il mentionne plusieurs fois le pouvoir de l'amour pur et ajoute que « le plus beau cadeau que l’on peut faire à un enfant ne sera pas de l’aimer, mais plutôt de lui apprendre à s’aimer. »

 

Regardez cette publication sur Instagram

 

On va se parler d’amour un peu. ❤️ • Suite au terrible événement qui a bouleversé tout le Québec la semaine dernière, je n’avais pas encore été capable d’exprimer ce que j’avais à vous dire. Je l’ai trouvé aujourd’hui en voyant les yeux pétillants de mon amie regarder son premier enfant, Noah-James, âgé d’un mois. • Même si je n’ai pas encore d’enfants, je suis entouré de plusieurs amis, de ma sœur et mon frère qui ont de jeunes enfants et ça me touche toujours de voir tout le bonheur que leurs enfants leur procure. Leurs étoiles dans leurs yeux, la façon qu’ils ont de raconter une histoire, leurs sourires... • Donc voilà: Peux importe la couleur de ta peau... Peux importe ton orientation sexuelle... Peux importe ton statut social ou ta nationalité... Que tu sois chrétiens, musulmans ou bouddhistes... Que tu sois grand, petit, beau, laid, intelligent, riche, pauvre... Peux importe tout ça, nous sommes tous différents mais tous semblables à la fois. • Semblables parce qu’au delà de toutes nos différences, la chose la plus importante qu’un enfant aura de besoin pour vivre, c’est de L’AMOUR. De l’amour pure. De ses parents, de sa famille, de ses proches. Et je suis pas mal certain que le plus beau cadeau que l’on peut faire a un enfant ne sera pas de l’aimer mais plutôt de lui apprendre à s’aimer. Surtout dans cette société actuelle où l’amour de soi est rendu de plus en plus difficile d’avoir. • Nous l’oublions souvent mais avoir un enfant, c’est un privilège, un cadeau qui n’a pas de prix. Même si ça peut être difficile par moment... Suite à ce drame, j’ai réagi sans doute comme pas mal tout le monde. J’étais sans mots. J’étais frustré. J’étais triste. Je voulais peser mes mots avant d’exprimer toute la rage et l’incompréhension que j’avais face à cette cruauté. Je n’ai pas d’enfants et j’étais dans tous mes états. Je n’ose même pas imaginer être à la place d’un parent. • On fait tous des erreurs (‍♂️). Nous ne sommes pas parfaits. Il n’y a pas de parents parfaits comme il n’y a pas d’enfants parfaits. Mais le bonheur vient dans des petits moments parfaits que l’on vit quotidiennement avec les gens qu’on aime... Suite dans les commentaires. • : @anitalabana

Une publication partagée par . (@pobeaudoin) le

Après la publication de ce texte touchant, l'influenceur a reçu plusieurs témoignages de la part de ses abonnés et a partagé son émotion dans une suite de stories Instagram. Il a été très touché de lire toutes les histoires personnelles de ses abonnés : « Je fais juste imaginer toutes ces histoires-là à ma famille ou à mes amis ou à ma sœur ou mon frère, pis j'peux pas imaginer la douleur que ça peut faire ».

Story Instagram de PO Beaudoin(Crédit: Instagram de PO Beaudoin)

PO Beaudoin le dit lui-même : il ne publie pas souvent d'aussi longs textes, mais cette fois, il en avait besoin.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES