OD: Kevin regrette son ultime décision et croit que le retour de Camille sera difficile

Crédit photo: Instagram @kevin.od_officiel Kevin d'Occupation Double

Pas besoin d'être devin pour l'avoir prédit. Dimanche dernier, on a vu Kevin, qui faisait cavalier seul depuis déjà une semaine, être éliminé d'Occupation Double. Après ses trois semaines dans la maison des exclus en compagnie de Louis et de Camille, qui ont dû plier bagage le lendemain, l'ex-moustachu est de retour au Québec. En entrevue, il n'a aucune hésitation en répondant à deux de nos questions : en ayant vu les émissions, primo, est-ce que Camille est toujours son genre de fille et, deuzio, regrette-t-il d'avoir protégé Karl et Mathieu de l'élimination?

« Non! Non, vraiment pas! », répond-il avec beaucoup de conviction et un petit rire à propos de son ancien « top un ». « C'est too much. C'est pas le genre de personne que je veux avoir dans mon entourage quotidiennement. Je vais être ami avec elle, si elle a besoin qu'on se parle, on va se parler. J'ai pris conscience de son état d'âme quand on était dans la maison des exclus. Mais c'est pas le genre de fille que je recherche pour partager ma vie », ajoute-t-il, sans rancune.

Concernant Karl et Mathieu, le roi de la jungle se montre beaucoup moins empathique et n'hésite pas à dire qu'il regrette de les avoir protégés de l'élimination, Kiari compris : « J'aurais vraiment dû mettre ces trois gars-là [en danger] parce que y'en a aucun qui mérite de se rendre en finale pour tout ce qu'ils ont dit et tout ce qu'ils ont fait au cours de leur parcours. » « De l'intimidation, j'en ai vécu au secondaire. Je suis un gars qui pardonne facilement. Du monde comme ça, qui sont hypocrites comme ça, c'est pas du monde que j'ai envie d'avoir dans ma vie de tous les jours. Je vais accepter leurs excuses, mais est-ce que j'ai envie d'être leur ami pour autant? Je penserais pas. » Kevin a d'ailleurs été plutôt surpris de découvrir ce que les gars avec qui il était depuis le début de l'aventure disaient dans son dos, chose qui a choqué le public au point où une pétition a été lancée, puisqu'il ne ressentait pas cette animosité dans les maisons. « En bout de ligne, je sais pas si c'est un syndrome d'infériorité... j'étais une menace, dans le sens que j'étais un candidat parfait pour OD pis j'avais des bonnes chances de me rendre loin. La seule stratégie qu'ils ont vue pour se rendre plus loin, ça a été de me rabaisser pis de me mettre des bâtons dans les roues », analyse-t-il.

Il qualifie même de « lavage de cerveau » la campagne qui a été menée contre lui auprès de Louis, avec qui il était déjà ami avant l'aventure, et c'est sans doute pour quoi son discours est différent face au grand rouquin. « Tout s'est réglé dans les semaines comme exclus. Louis, c'est mon ami. On va fêter sa fête en fin de semaine et je vais être là. J'ai tout le temps dit que c'est pas une fille ou une aventure à OD qui va faire changer notre amitié. [...] Je suis un peu au courant des répercussions qu'il va avoir ici au Québec à son égard et je trouve ça plate un peu parce qu'en bout de ligne, je pense qu'il a passé du temps avec des mauvaises personnes et que ça lui a monté à la tête », explique-t-il en ajoutant qu'il espère qu'on apprendra à connaître son ami comme lui le connaît.

Les trois semaines que Kevin a passées avec Camille et Louis, déjà séparés, dans la maison des exclus n'ont pas été exemptes de malaises. « Les deux étaient pas très contents, surtout Louis, qui n'était pas d'accord avec la décision que j'ai prise, avoue-t-il. J'ai écouté ce qu'il avait à dire, ça a pris à peu près une journée avant qu'on parle ouvertement. On a vraiment fait une mise au point, on a mis les points sur les i et les barres sur les t. » Une fois la tempête dissipée, l'improbable trio a profité du temps qu'il restait en Afrique du Sud pour faire toutes sortes d'activités. « Honnêtement, je retiens que du positif et je garde de très bons souvenirs de ces trois semaines-là en exclu avec ces deux-là. » Et ce, malgré qu'ils ont visionné les épisodes tous ensemble. « En écoutant les épisodes avec ces deux-là, je pense que c'est Camille qui se rongeait les ongles qu'autre chose. Chaque fois que je voyais des réactions de sa part dans le confessionnal, quand j'étais impliqué, d'une certaine manière j'étais déçu parce que moi, mes émotions étaient vraies dans toute cette histoire-là. Je trouvais ça plate la manière qu'elle a agi envers moi, mais en bout de ligne je lui donnais une petite bine sur l'épaule », sympathise le candidat au parcours pas toujours évident.

Lui qui a appris à connaître Camille est bien conscient que le public ne l'a pas portée dans son coeur : « Je le vois clairement qu'elle n'a pas été elle à 100%. Elle s'est vraiment donné un rôle, pis c'était pas un rôle très, très, très positif. Je la considère comme une fille fragile, d'après ce que je sais d'elle, pis je trouve que les répercussions de son arrivée au Québec vont être quand même assez négatives. Je m'inquiète un peu de son état d'âme quand elle va revenir ici. Je pense pas qu'elle va l'avoir ben, ben facile et je trouve ça vraiment, vraiment dommage. » C'est que Kevin a vu son ancienne flamme prendre conscience de l'image qu'elle avait projeté et sait bien qu'elle « n'aimait pas trop ce qu'elle avait livré comme performance. » « Je pense vraiment qu'elle va avoir un choc quand elle va arriver », nous dit-il également avant d'ajouter qu'elle a creusé sa tombe encore davantage avec sa sortie des maisons pour le moins particulière.

Si la stratégique Camille n'est pas faite pour Kevin, l'authentique Jennifer pourrait finalement être davantage son genre de fille : « J'avais une certaine opinion de Jennifer en rentrant à OD, pis c'est peut-être ça qui a fait que je m'étais monté des barrières envers cette fille-là. Le fait d'être avec Kiari, Karl et Mathieu, je pense que j'ai été un peu influencé. Cette fille-là est authentique, elle est honnête, je l'ai vu dans les émissions pis son intérêt envers moi c'est vrai. Même quand elle est revenue, elle était pas capable de nier ça. Moi, je cacherai pas que j'ai une bonne bouteille de vin que j'ai ramenée du vignoble où on a passé un moment ensemble et j'ai bien l'intention d'aller la boire avec elle et de jaser, juste de passer du temps avec. Même ma mère lui a envoyé un message pour lui dire qu'elle aimerait bien ça la voir au party de Noël cette année! »

Très touché par l'amour qu'il reçoit du public, l'exclu a de bonnes raisons de croiser les doigts pour espérer avoir une influence sur le choix des gagnants de la saison : « J'espère vraiment que ça va être Mathieu Robitaille et Trudy. C'est pour eux autres que je vais voter et je vais demander au Québec au complet de voter pour eux autres. »

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES