Mitsou défend Caroline Néron sur le plateau de Deux hommes en or

Crédit photo: Karine Paradis

Alors que la foudre s’abat quasiment sur Caroline Néron de tout bord tout côté depuis deux semaines, suite à l'annonce de problèmes financiers importants avec ses entreprises, voilà qu'une autre personnalité s'est exprimée sur le sujet, mais cette fois, avec beaucoup de compassion.

Après que François Lambert et Alexandre Champagne aient dénoncé le non-professionnalisme de la femme d'affaires et ancienne Dragon, Mitsou a tenu à montrer son support à Caroline Néron, alors qu'elle était invitée sur le plateau de Deux hommes en or vendredi soir.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

On est avec la belle @mitsougelinas ce soir dès 21h. On vous attend sur les ondes de @telequebec. 📷 @robertferronphotographe

Une publication partagée par Deux hommes en or (@deuxhommesenor) le

C'est en revisitant son parcours de femme d'affaires que le coanimateur Patrick Lagacé a affirmé qu'elle ferait une bonne Dragonne dans l'émission Dans l’œil du dragon. Elle a alors tenu à mettre les points sur les « i » : « Premièrement, je ne suis pas assez riche pour ça [...]. [Si on m'invitait], je refuserais ».

Le journaliste et animateur a alors relevé le risque « réputationnel » lié à cette participation et la « malédiction » entourant les Dragons de l'émission, ce à quoi Mitsou a répondu : « Je ne vois pas ça comme ça. Câline, c'est tellement difficile le monde des affaires au Québec. Hey, on va leur donner un break. C'est sûr qu'il y en a qui ont fait de graves erreurs. Je ne parle pas de Rozon. Je ne nommerai pas d'autres personnes, mais Caroline Néron a vraiment fait de son mieux. Et quand j'ai vu le premier article, je te dirais que j'ai refermé ça, j'ai refermé mon iPad, et je n'ai plus lu aucune entrevue, aucun papier, aucun commentaire sur Caro. Parce que ça me blessait. Parce que je sais très bien que comme entrepreneure, tu vis des montagnes russes. Ça fait vingt ans que je suis en affaires et je les ai vécues ces montagnes russes là. »

Mitsou a poursuivi en disant : « C'est un mauvais traitement. C'est peut-être des mauvais choix, également. Mais sais-tu quoi? Quand on est entrepreneur, on doit oser. Comme quand on est artiste également, et elle a osé à sa manière. Elle est allée ouvrir des magasins, peut-être là où il ne fallait pas, peut-être dans un moment où il ne fallait pas le faire non plus, parce qu'on sait que les ventes en ligne en ce moment sont beaucoup plus importantes, ou presque, que le pied carré et donc, c'est là qu'elle s'en va aussi, Caro, donc tout ça c'est vraiment très malheureux pour cette fille-là ».

Pour écouter l'entrevue intégrale, c'est juste ici!

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES