Même en temps de pandémie, Louis Morissette est toujours aussi occupé, notamment avec l'espace Yoop, une salle de diffusion de spectacles virtuels sur laquelle le producteur planche avec l'entrepreneur Benoît Fredette. D'ailleurs, un premier spectacle a déjà été annoncé avec en tête d'affiche l'humoriste Rachid Badouri et une superbe brochette d'artistes du milieu de l'humour et de la musique. Reste que l'artiste aux multiples chapeaux s'est dit prêt à ralentir la cadence une fois ce gros projet derrière lui lors de son passage à Bonsoir Bonsoir, ce lundi.

Questionné sur le confinement en famille par l'animateur Jean-Philippe Wauthier, Louis Morissette s'est dit se considérer très chanceux d'avoir des enfants qui sont plus en âge de comprendre la situation actuelle; Delphine a en effet 17 ans, Justin, 15 ans, et Raphaëlle, 10 ans.

La pandémie n'a pas calmé l'horaire chargé du producteur, et il admet que certaines journées sont plus difficiles : « Des fois, c'est tout en même temps. Les enfants sont là, tu travailles à la maison, alors tu n'as pas été super bon au travail et tu n'as pas été super bon comme père. Tu arrives à la fin de ta journée, et tu as l'impression d'avoir été moyen, d'être poche dans toute. » Heureusement, il peut facilement échanger avec ses enfants qui comprennent et acceptent sa réalité.

Avec l'âge viennent aussi d'autres sujets pouvant amener du stress aux parents, comme l'amour. Le fils de Louis Morissette, Justin, entretient justement une idylle avec la comédienne Émilie Bierre. L'animateur de Bonsoir Bonsoir en a profité pour questionner le producteur sur son nouveau statut de beau-père.

« Je dois avouer qu'ils sont très beaux ensemble. C'est comme un vieux couple de 15-16 ans. Ils sont bien, tranquilles. Évidemment, par la force des choses, ils ne peuvent pas sortir ben, ben », a commenté Louis Morissette.

Il n'en demeure pas moins qu'aux balbutiements de leur relation, le producteur a trouvé la situation un peu cocasse. En effet, Émilie Bierre a joué sa fille dans le film Le guide la famille parfaite qu'il a écrit avec Jean-François Léger et François Avard.

« Je l'ai connue professionnellement, puis après à la maison avec mon garçon, qui lui traînait beaucoup sur nos plateaux de tournage pendant le film », a-t-il indiqué.

Néanmoins, il n'y voit que du positif puisque son aînée Delphine connaissait déjà Émilie Bierre. Cela amène donc une belle dynamique au sein de sa famille.

Pour visionner l'entrevue complète, c'est ici.

 

Voir cette publication sur Instagram

« désolé mais pas désolé » comme qu’ils disent. (🖤)

Une publication partagée par Emilie Bierre (@emiliebierreofficial) le

Page d'accueil