Les retrouvailles de Flash avec Patricia Paquin au Jack Saloon de Montréal

Les retrouvailles de Flash avec Patricia Paquin au Jack Saloon de Montréal.

Flash! Flash à TQS! O-M-G, LE fameux micro jaune qui nous rappelle

TANT de souvenirs! En arrivant au Jack Saloon du Vieux-Montréal, on était gonflé à bloc, et aussi très excité de revoir ceux qui nous ont en quelque sorte donnés le goût de faire notre métier et aller couvrir les plus beaux tapis rouges québécois!

En arrivant sur place, QUOIIII: où est le micro jaune... les filles? « Oh mon dieu! On n'a pas pensé à l'amener! Il y en a un chez Isabelle, Herby doit en avoir un aussi... Moi je suis partie avec le Gémeaux (rires)! Je suis allée à l'essentiel. », nous a confié Patricia Paquin, qui a animé pendant 11 années la quotidienne de Flash (en ondes de 1995 à 2008). Mais là, nous qui voulions lui toucher, il en a fait du millage ce micro-là... « C'est vrai, j'aurais dû l'apporter!!! Il trône encore sur le haut de ma bibliothèque! Mais il est tellement sale, je crois qu'il y en a cinq, oui cinq micros maximums en circulation... peut-être plus! », nous disait Isabelle Racicot!

Ce soir, ce sont Patricia Paquin, Alain Dumas, Isabelle Racicot, Patrick Marsolais, Pierre Brassard, Chloé Boissonnault et plusieurs artisans réalisateurs, monteurs et recherchistes qui se sont donnés rendez-vous pour les retrouvailles de Flash!

Patricia Paquin

Ça a marqué beaucoup de gens Flash, est-ce que les gens vous en parlent encore lorsqu'ils vous abordent?

Patricia Paquin: Oui, c'est sûr! Je pense que ça a été une belle institution au niveau culturel et ça a donné un petit boost au Québec, au niveau de la glamorisation et des tapis rouges. À un moment donné, ça n'était pas à la mode de parler de nos « affaires », de potins, et nous on a mis ça un peu sur la mappe, le fait « d'être une vedette, une star et de devoir s'assumer ».

Isabelle Racicot: C'est drôle parce que les artistes m'en parlent beaucoup. Justement aujourd'hui,  je recevais Nicola Ciccone et il me rappelait que je l'avais interviewé dans un studio à New York alors qu'il enregistrait J't'aime tout court. Il y a beaucoup d'artistes que je cotoie qui ont plusieurs années dans le métier et qui ont fait leurs premiers reportages à Flash: cette émission a mis beaucoup de journalistes au monde!

Nous, on se souvient qu'on revenait de l'école, on faisait nos devoirs et ensuite on mangeait devant Flash. Mais plusieurs nouveaux journalistes, plus jeunes, quand tu leur parles de Flash, ne savent pas c'est quoi! 

Isabelle Racicot: C'est normal, ça fait quand même six ans que Flash n'est plus en ondes. Mais nous, on se rappelle ce qu'on a vécu et c'est ça l'important: nos années en gang à essayer de faire un show, et ce, à tous les jours. Ne pas savoir tout le temps quand la journée commençait et ce qu'on allait mettre en ondes, mais en bout de ligne être heureux! On a vécu des hauts, des bas, des catastrophes, des moments super euphoriques et de gloire totales... de tout quoi!

IMG_6385

Un moment te revient en tête en particulier?

Isabelle Racicot: Il y en a tellement, mais les lendemains de galas c'était tellement des moments extraordinaires, parce qu'on avait tous travaillé pendant la nuit. Très peu dormi! Et on travaillait toute la gang des animateurs ensemble pour faire un show, le meilleur qui soit. Ça, ça fait partie des bons moments! Sinon côté perso, ça m'a permis de voyager partout, de rencontrer tellement de stars, de ne pas dormir beaucoup (rires).

Isabelle Racicot

Et ouvert des portes dans ta carrière, on imagine!

Isabelle Racicot: C'est sûr, ça m'a apporté tellement sur tous les niveaux. Toutes les interviews que j'ai faites, les directs, être capable de se revirer sur un dix cennes... mon école, même si j'ai fait un peu MusiquePlus avant, c'est vraiment Flash! J'ai eu la chance d'interviewer des Tom Cruise, John Travolta, Lionel Richie, nomme-les... je les ai tous fait!

IMG_6405

Le retour de Flash, est-ce que ça se peut selon toi?

Isabelle Racicot: Dans le contexte télévisuel d'aujourd'hui, je pense que le retour de Flash est impossible! Dans la même émission, on pouvait avoir un topo à Cannes, à Los Angeles, être en direct au théâtre St-Denis et avoir deux ou trois topos de nos rencontres avec des vedettes qu'on avait passé l'après-midi avec...

Parce que ça coûte trop cher à produire aujourd'hui? Comment avez-vous dans le temps alors?

Isabelle Racicot: À l'époque, la télévision était différente, tout était différent! Aujourd'hui, im-pos-sible d'avoir un show comme Flash! Au quotidien en plus, impossible (rires)!

Isabelle Racicot et Chloé Boissonnault

Flash, ce n'est pas que du travail! Isabelle Racicot et Chloé Boissonnault sont devenues amies à Flash « dans le temps » et se sont retrouvées par la suite à la radio, à Énergie et Rock Détente (maintenant NRJ et Rouge FM). La vie est bien faite, les filles s'aiment d'amour, Isabelle est aujourd'hui un peu partout sur la scène médiatique et Chloé est directrice générale communications-marketing chez Bell Média (et son amoureux c'est Patrick Marsolais!)

Pssssst! Patricia Paquin, enceinte de sept mois la semaine prochaine, a décidé qu'elle allait appeler sa petite fille Florence! On adore le prénom! Patricia était rayonnante ce soir!

Patricia Paquin enceinte d'une petite fille

À lire aussi:

Crédit photo: Karine Paradis

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES