Le Journal de Montréal rapporte qu'il n'y a eu aucune amende pour avoir uriné en public au parc où a été arrêté Joël Legendre

*** Joël Legendre suspend toutes ses activités professionnelles et se retire de la vie publique. ***

Le Journal de Montréal rapporte qu'il n'y a eu aucune amende pour avoir uriné en public au parc où a été arrêté Joël Legendre.

Bon. Comme si ça nous tentait de parler de ça ce matin. BON JEUDI À TOUS!

Le Journal de Montréal a « mené l'enquête » depuis le début de la semaine pour « mettre en lumière » les « faits » d'une « importance capitale » entourant l'amende reçue par Joël Legendre en septembre 2014.

Selon le « réputé » quotidien, « le procureur chef de la cour municipale de Longueuil affirme qu'aucun constat d'infraction pour avoir uriné dans le parc Marie-Victorin n'a été donné en 2014. »

Le journal cite des sources non-identifiées quand il rapporte qu'un policier en civil se serait approché de Joël Legendre parce qu'il se touchait les parties génitales à travers son pantalon. Toujours selon les mystérieuses sources du Journal de Montréal, c'est à ce moment que Legendre aurait sorti son appareil génital de son pantalon et se serait masturbé.

Honnêtement, on n'a même pas envie de commenter l'affaire... On peut passer à autre chose? On rappelle à tout le monde qu'il y a des sujets pas mal plus importants au Québec, en ce moment (comme la raclée politique que Pierre Karl Péladeau est en train de se prendre à l'approche de l'élection du prochain chef du Parti Québécois. Tiens, tiens...)

À lire aussi:

Joël Legendre suspend ses activités professionnelles

Crédit photo: Karine Paradis

Plus de contenu