La victime présumée d'Éric Salvail explique ce qui l'a poussée à vouloir mettre fin à ses jours

Crédit photo: Karine Dufour

Une semaine après avoir dévoilé son identité au public québécois, la victime alléguée d'Éric Salvail s'est rendue sur le plateau de Tout le monde en parle dimanche soir afin d'aborder les événements des dernières années et les impacts de l'agression sexuelle sur sa vie.

Puisque son procès contre l'animateur déchu suit toujours son cours, Donald Duguay devait peser ses mots pour que son témoignage télévisuel ne puisse être analysé et retenu contre lui. Le touchant homme a tout de même livré un discours profondément pertinent et authentique sur le dossier.

Alors qu'il est le seul plaignant ayant été retenu par le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) pour des accusations contre Éric Salvail et qu'on lui ait fortement recommandé de ne pas donner d'entrevues, M. Duguay a tenu à répondre aux questions de Guy A. Lepage avec beaucoup de courage. L'objectif était notamment de donner de la force à ceux qui se sont retrouvés ou se retrouvent dans la même situation que lui.

Karine Dufour

Donald Duguay a affirmé qu'il ne voulait plus avancer la tête basse, mais plutôt la tête bien haute, et que les agresseurs baissent la leur. Il s'est aussi ouvert sur sa tentative de suicide, ayant eu lieu en janvier dernier : « Je me suis rendu compte que j’étais le seul plaignant, ça reposait tout sur mes épaules. C’était une lourde responsabilité. J’entendais toutes sortes de commentaires, un peu à gauche et à droite sur mon cas, de gens qui ne me connaissent pas du tout. Oui, je me noyais en moi-même. Je me disais, à ce moment-là, qu'on avait peut-être les agresseurs qu'on mérite en tant que société. Rendu là, pour moi, c'était un point de non-retour. Tant qu’à continuer de vivre dans une société comme ça, qui préfère fermer les yeux, je préférais partir », a-t-il confié avec une force et une résilience incroyables.

L'animateur de l'émission l'a plus tard interrogé sur le fait que plusieurs admirateurs souhaitaient toujours le retour d'Éric Salvail au petit écran. M. Duguay a répondu avec franchise : « D’une certaine manière, ils ont raison. C’était un bon animateur. Il avait du talent. Mais je crois personnellement que même si ces gens-là veulent qu’il revienne, il faut quand même, par respect pour la justice, attendre le verdict de la justice. S’il se trouve à être non coupable, ce sera à l’industrie de décider si elle veut le réintégrer. Mais s'il est coupable, est-ce qu'on est prêts à réintégrer des gens qui agressent et d'en faire des vedettes, des modèles pour nos enfants? C'est un peu ça la question ».

Depuis la parution du dossier de La Presse sur les inconduites sexuelles de Salvail, en octobre 2017, Donald Duguay mène un combat constant afin de redonner du sens à sa vie. Il tente entre autres d'aider son prochain grâce à l’initiative 7 millions de mousquetaires, en soutien aux victimes d’agressions sexuelles et de violence conjugale.

Pour écouter sa pertinente entrevue en intégralité, c'est ici!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES