La première de Slav de Robert Lepage accueillie avec une manifestation

Crédit photo: Facebook de Décider entre blancs

Le nouveau spectacle de Robert Lepage, présenté dans le cadre du Festival international de jazz de Montréal, faisait déjà réagir avant même sa première, qui a eu lieu hier soir au Théâtre du Nouveau Monde. C'est que le metteur en scène et Betty Bonifassi, qui chante dans ce concert intitulé SLAV, proposent « une odyssée théâtrale à travers les chants d'esclaves », un concept qui s'est vite vu accuser de racisme, ses concepteurs étant Blancs.

Mardi après-midi, à quelques heures de la représentation qui affichait complet, la compagnie de création Ex Machina a réagi à la controverse dans une publication Facebook, un message signé par son directeur artistique et la chanteuse d'origine française faisant valoir leur position et s'attirant les foudres des internautes.

Une manifestation a été organisée sur la rue Sainte-Catherine, devant le théâtre, afin de protester contre ce spectacle qui doit être présenté jusqu'au 14 juillet.

Lucas Charlie Rose, organisateur de la manifestation et artiste hip-hop noir et transsexuel, estime que « les chants d'esclaves n'ont pas été écrits pour que puissent en profiter les blanc.he.s ». Les manifestants considèrent qu'il s'agit là d'une appropriation de la culture noire.

À lire aussi:

Robert Lepage a revu sa façon de faire grâce au mouvement #MoiAussi

Charlotte Gainsbourg et Kimbra dans la programmation du Festival de Jazz

La comédie musicale Fame annonce de nouvelles représentations!

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES