La finale de Ruptures nous laisse sur notre faim

Crédit photo: Facebook de Ruptures

On avait déjà le motton dans la gorge lundi avec les touchants adieux de Mélissa Désormeaux-Poulin à son personnage des cinq dernières années dans la délicieuse série dramatique Ruptures. Disons simplement que la grande finale de la populaire émission ne nous a pas laissés indifférents devant une fin des plus douces et des plus adorables, tout à fait en contradiction avec les émotions éprouvées devant les 60 épisodes de Ruptures, qui étaient assez intenses, merci!

Facebook de Ruptures

Les élégants habits d'Ariane Beaumont et notre haine pour Jean-Luc De Vries (brillamment interprété par Normand D'Amour) nous manqueront beaucoup, tout comme la distribution entière de l'émission. Pour la toute dernière heure de la série, l'équipe de Ruptures s'est assuré de nous faire passer par toute la gamme des émotions avec l'idylle de Claude Boily (Isabel Richer) et Michaël Beaumont (Steve Gagnon), la rivalité de Marie Rousseau (Catherine Trudeau) envers et contre tous, la vie de couple compliquée d'Ariane et Étienne Dalphond (Vincent-Guillaume Otis) ainsi que la disparition et le combat de l'éclatante Christelle Piazza (Mahée Paiement) contre son ingrat de mari (qui était prêt à tout pour gagner sa cause)!

Facebook de Ruptures

Facebook de Ruptures

La deuxième moitié de la finale nous a tout de même laissé le coeur un peu plus léger... Un touchant moment mère-fille entre Ariane et sa mère (Sylvie Léonard) et le mariage de Lulu (Marc Beaupré) et Christine (Camille Mongeau) ont fait couler les larmes à flot dans nos salons, avant que Ruptures nous fasse voyager quelques années plus tard, alors qu'Ariane a accueilli son premier enfant, qui pouvait être atteint de la trisomie 21.

On peut simplement dire qu'on a été surpris, mais très heureux pour la belle avocate spécialisée en droit familial et ses proches, que l'on retrouve dans cette nouvelle vie pleine d'espoir et d'amour durant les dernières secondes de la finale. On aurait tout de même accepté davantage de réponses à nos questions concernant l'avenir de quelques personnages, comme Marie Rousseau ou Jean-Luc De Vries.

Psst : Selon le Journal de Montréal, en cinq saisons, Ruptures n'a jamais connu une baisse de cotes d'écoute et a côtoyé le million de téléspectateurs tout au long de son aventure télévisuelle!

Heureusement, on pourra bientôt retrouver Mélissa au petit écran, pour notre plus grand bonheur, dans la nouvelle série Épidémie, dès janvier prochain!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES