Malgré son optimisme, durant son point de presse ce mercredi, le premier ministre François Legault a indiqué aux Québécois et aux Québécoises qu'on en avait encore pour des mois à respecter les mesures de distanciation, et ce, même si le cours des activités normales reprenait. C'était donc une annonce difficile, comme déjà bien des événements ont été annulés pour respecter les différentes mesures du gouvernement et éviter la propagation du virus.

Alors que le Festival Juste pour rire a annoncé son report, les Francos et le Festival International de Jazz de Montréal n'ont pas pu faire de même. Leurs éditions 2020 sont bel et bien annulées. Mais qu'en est-il pour un autre grand événement de l'été, soit la Saint-Jean? Le Journal de Montréal avait une réponse : l'organisation de la Fête nationale plancherait sur un grand projet d'émission de télé pour remplacer celui des plaines d'Abraham, qui ne pourra sûrement pas avoir lieu dans les circonstances actuelles.

L'idée serait donc de rallier des vedettes de la musique québécoise virtuellement, alors que chacun d'entre eux serait dans des régions différentes du Québec.

Le journal a rapporté que ce serait nul autre que Jean-François Blais qui serait en charge de ce projet d'envergure, lui qui s'occupe depuis les quatre dernières années du spectacle des plaines, en plus d'avoir épaté les téléspectateurs avec la réalisation d'En direct de l'univers jusqu'en 2018 et avec celle des deux dernières saisons de La Voix.

Pour diffuser ce spécial, l'organisation de la Fête nationale compte déjà sur son partenaire de longue date, Télé-Québec. Toutefois, pour faire de la Saint-Jean l'événement rassembleur qu'il doit être, on souhaite également faire appel aux autres grands réseaux pour que le tout soit présenté en simultané.

C'est donc un chapitre important à suivre, notamment pour l'annonce du ou des artistes qui se chargeront de l'animation, ainsi que pour le moment de diffusion.

Page d'accueil