La faille, une série remplie de secrets et de suspense

Crédit photo: Capture d'écran Image tirée de la série La faille

Au début de l'année, le Club illico annonçait en grande pompe l'arrivée à l'hiver de la nouvelle série La faille sur sa plateforme avec Isabel Richer et Maripier Morin en tête d'affiche. Un projet d'envergure qui laissait néanmoins place à quelques questionnements, car bien que Maripier Morin ait brillé dans le dernier film de Denys Arcand, La chute de l'empire américain, il reste qu'elle n'a pas beaucoup d'expérience en termes de jeu. Toutefois, après le visionnement des deux premiers épisodes du thriller, le froid a emporté avec lui tous nos doutes. En effet, La faille se déroule dans le Grand Nord à la frontière du Labrador, plus précisément dans la ville de Fermont.

On se retrouve dans la ville où pratiquement tous les habitants vivent dans le « mur-écran » qui agit à la fois comme le centre-ville, mais aussi comme le protecteur des vents glaciaux qui soufflent continuellement sur la région. Le mur n'aura quand même pas empêché le drame de survenir dans cette communauté aux apparences tissées serrées. Le corps sans vie et mutilé de Justine (Mélanie Langlais), une danseuse nue, est en effet retrouvé dans la salle des fournaises. La sergente-détective Céline Trudeau (Isabel Richer) est envoyée de Québec dans la ville nordique pour résoudre l'affaire. Une fois arrivée sur place, elle fait rapidement équipe avec Alexandre Théberge (Alexandre Landry), un jeune policier local, qui a enquêté à son arrivée à Fermont trois ans plus tôt sur la mort d'un jeune garçon de neuf ans qui s'avérera liée au meurtre de Justine.

Le père du petit, Bruno Lamontagne (Patrick Hivon), un homme violent, devient à ce moment le suspect numéro un puisqu'il entretenait une relation avec la victime, son alibi au moment du décès de son fils. Cependant, sa peine face à la perte de son fils semble évidente tant aux yeux des téléspectateurs que de ceux de la sergente Céline. Mais qu'en est-il de Justine? Bruno semblait être attaché à elle comme on le voit la chercher un peu partout au début du premier épisode. Reste que l'on comprend rapidement que Justine entretenait de nombreuses relations, en particulier avec les travailleurs contractuels de la mine qu'on appelle les « fly-in fly-out ».

Une autre personne avec qui Justine a eu des liens étroits, c'est Louis-Philippe Ricard (Jean-Philippe Perras), le fils de Diane, la mairesse de la ville (Élise Guilbault), et Jules, l'actionnaire principal des mines (Marc Messier). Il est toutefois maintenant marié à Sophie (Maripier Morin), la responsable des communications à la mine. Cette dernière est en fait la fille de Céline. Suite à un conflit mystérieux qui est arrivé quatre ans plus tôt entre les deux, Sophie s'est exilée à Fermont pour refaire sa vie et ne plus jamais recroiser sa mère. Ancienne danseuse nue, elle espère que son passé ne revienne pas la hanter, mais il est certain qu'avec l'arrivée de sa mère et la mort d'une danseuse, il est très peu probable que son secret reste dissimulé bien longtemps.

Sophie n'est cependant pas la seule à cacher des choses. Tous les personnages qui nous sont présentés pourraient être suspects. Notamment Anthony (Noah Parker), le grand frère du petit garçon mort, et Raphaëlle (Marianne Fortier), la cadette de Justine, deux adolescents qui semblaient savoir avant tout le monde que Justine était morte. Le père de Justine, Claude (Normand Daoust), n'est pas blanc comme neige non plus. Devant l'interrogatoire de Céline et Alexandre, il s'emporte plutôt que d'avouer qu'il n'entretenait pas une bonne relation avec sa fille.

Une chose est sûre, c'est que les prochains épisodes risquent de s'enchaîner rapidement quand on pense aux premières secondes de l'émission, alors qu'on voit Sophie, les larmes aux yeux, fixant une caméra et tenant une pancarte sur laquelle est inscrite : « si quelqu’un d’autre que ma mère vient me chercher, je meurs ». Cet événement se passe huit jours avant la découverte du corps de Justine et les deux premiers épisodes couvrent à peine deux jours. C'est ce qu'on appelle un thriller enlevant!

La faille est disponible en intégralité à compter de ce jeudi 12 décembre sur le Club illico.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES