Kim Gingras confie avoir été victime d'abus sexuels durant sa jeunesse

Crédit photo: Instagram de Kim Gingras

Aujourd'hui, Kim Gingras a témoigné avec courage et résilience d'un drame qu'elle a vécu étant enfant et s'est ouverte au monde afin de briser le silence.

Sur ses réseaux sociaux, la danseuse professionnelle et juge de feu Danser pour gagner a souhaité souligner le mois de la sensibilisation aux agressions sexuelles en révélant son propre traumatisme et l'impact de celui-ci sur sa vie.

« J’ai été moi-même victime d’abus sexuel de l’âge de 9 à 15 ans. Comme la plupart des survivants, j’ai composé avec ce traumatisme du mieux que j’ai pu : je l’ai enfoui le plus profond possible et je suis passée à autre chose. Il m’a fallu 20 ans et toute une série d’événements pour enfin trouver la force de faire face à ce qui m’est arrivé alors que je n’étais qu’une enfant. Les 5 dernières années furent une véritable montagne russe d’émotions, MAIS je ne pourrais exprimer à quel point je suis heureuse d’avoir eu le courage de m’ouvrir et d'ainsi débuter mon cheminement vers la guérison. Aujourd’hui, je me sens ENTIÈRE, COMPLÈTE à nouveau », a-t-elle exprimé au bas d'un puissant cliché.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

I AM COMING OUT. April is SEXUAL ABUSE AWARENESS & PREVENTION month and I’ve decided it was time for me to come out. I was sexually abused as a child from the age of 9-15 years old. Like most survivors, I dealt with this trauma the best way I knew how: I bottled it up, tucked it far far away and never looked back. It took me 20 years and a series of events to finally build up the strength to face what had happened to me as a young girl. The past 5 years have been an emotional rollercoaster to say the least BUT words cannot explain how happy I am that I found the strength to finally speak up and begin to properly heal from this trauma. I feel WHOLE again. This will be the first post of many as I want to help BREAK THE STIGMA and bring more awareness to child sexual abuse. I want to encourage and support other survivors to use their voice, speak their truth, and regain full power of the beautiful soul that they are. So today, I invite you to spread sexual abuse awareness & prevention with me. Start a conversation with a friend, share a post on the subject, tell your story if you feel comfortable to do so, and direct survivors to organizations like RAINN.ORG or CAVAC.QC.CA for free help and support. Thank you ❤️ ________ JE M’OUVRE À VOUS Avril est le mois de la SENSIBILISATION AUX AGRESSIONS SEXUELLES et j’ai décidé qu’il était temps de m’ouvrir à vous. J’ai été moi-même victime d’abus sexuelle de l’âge de 9 à 15 ans. Comme la plupart des survivants, j’ai composé avec ce traumatisme du mieux que j’ai pu: je l’ai enfouie le plus profond possible et je suis passé à autre chose. Il m’a fallût 20 ans et toute une série d’évènements pour enfin trouver la force de faire face à ce qui m’est arrivé alors que je n’étais qu’une enfant. Les 5 dernières années furent une véritable montagne russe d’émotions, MAIS je ne pourrais exprimer à quel point je suis heureuse d’avoir eu le courage de m’ouvrir et ainsi débuter mon cheminement vers la guérison. Aujoud’hui, je me sens ENTIÈRE, COMPLÈTE à nouveau. (LA SUITE DANS LES COMMENTAIRES ⬇️)

Une publication partagée par Kim Gingras (@kimgingras) le

L'amoureuse de Fred St-Gelais affirme également que s'ensuivra une série de publications de sa part sur le sujet dans le but de contrer l'ignorance et de sensibiliser le plus grand nombre de gens possible. « Je veux encourager et offrir mon support aux survivants afin qu’ils puissent utiliser leur voix, partager leur vérité, et regagner le plein contrôle de leur vie, de leur lumière », a-t-elle ajouté.

Kim invite donc la population à se joindre à la cause et à en parler avec ses proches, tout comme sa sœur Marie-Ève, qui a aussi partagé un touchant message sur ses réseaux sociaux : « Vous êtes entourés de nombreux survivants. Comment je sais ça? Parce que cela arrive à un Canadien sur trois. Mon objectif est de sensibiliser les gens aux abus sexuels commis sur des enfants, de partager des informations utiles et, surtout, d'aider les autres survivants et leurs proches à rompre le silence et à guérir. Il y a une telle beauté de l’autre côté de ce traumatisme et le seul moyen de s’en sortir, c'est ensemble. »

 

Voir cette publication sur Instagram

 

BREAKING MY SILENCE. April is SEXUAL ABUSE AWARENESS & PREVENTION month and I’ve decided it was time for me to speak out. I was sexually abused from the ages of 5 to 9 years old. For years, this was something that I did not deal with. Personally, it's not that I felt it was too hard to deal with at the time, I just felt as though I was fine enough, in fact, unaffected and good about it all! So much so that I thought I didn't need to go down that route. Boy, was I WRONG. The last 5 years have been an incredible chapter, filled with ups and downs, but one that I wouldn't exchange for the world. It has led me to properly face, deal and heal with my trauma. I can now say that I am way more than fine. I am me. I am happy. You're surrounded by a lot of survivors. How do I know that? Because it happens to 1 in 3 canadians. My goal is to create awareness around child sexual abuse, share helpful information and most of all, support other survivors and their loved ones to break their silence and HEAL. There is such beauty on the other side of this trauma and the only way there is through, together. So today, I invite you to spread sexual abuse awareness & prevention with me. Start a conversation with a friend, share a post on the subject, tell your story if you feel comfortable to do so, and direct survivors to CAVAC or RAINN for free help and support. (link in bio/tag) Thank you ❤

Une publication partagée par Marie-Eve Gingras (@marieeve_gingras) le

Vidéos de la semaine

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES